Aucune image   Guild Wars 2 Collector
Version boîte

Fiche détaillée

IncGamers: Février 2010



Le dernier trailer en date présente les cinq races de GW2. Quelle sera l'importance des races et disposeront-elles de capacités uniques ?

Eric Flannum: Chaque race dispose de compétences uniques. Nous sommes partis du principe que ces compétences doivent être légèrement moins puissantes que celles de profession. Néanmoins, cela confère au joueur un choix étendu et permet à chaque race d'avoir un côté unique. Par exemple, un humain dont la profession ne peut pas gérer les conditions pourrait opter pour la compétence de race « Prière à Kormyr » qui permet de supprimer une condition. Par contre, cela restera moins efficace qu'un skill d'une race dont la suppression de conditions est une spécialité. Nous espérons ainsi donner aux races les moyens d'être uniques sans pour autant la rendre surpuissante lorsque couplée à une certaine classe.

Existera-t-il un mode PvP dont le groupe est formé sur le tas (pick-up), comme l'Ascension des Héros dans GW1 ?

Jon Peters: GW2 disposera de deux types de PvP: Monde contre Monde, qui verra les joueurs s'affronter sur d'énormes cartes et dont la progression évolue. Il y aura également un mode PvP qui impliquera des groupes de taille plus réduite et qui sera équilibré.

Il est actuellement prévu d'avoir deux types de jeu en PvP : les tournois et le jeu en pick-up. Les tournois seront constitués d'équipes organisées qui s'affrontent jusqu'à désigner une équipe victorieuse. Ces tournois seront très réguliers pour que chacun puisse avoir sa chance.

Le pick-up autorisera des tailles de groupe variables et les joueurs pourront entrer rapidement dans l'action. Ils pourront former un groupe ou jouer en solo, rejoindre une partie en cours selon la carte et les places disponibles. On rejoindra donc une partie de soi-même plutôt que de passer du temps à former un groupe. Ainsi chacun pourra décider de jouer avec des amis ou des inconnus, dans des parties qui correspondent à son niveau de jeu.

Les norns de GW1 vouent un culte à l'Ourse, le Loup, le Corbeau, le Boeuf, la Guivre et le Hibou, alors qu'une autre interview sur GW2 mentionne l'Ourse, le Corbeau, le Loup et le Léopard des neiges. C'est-il passé un événement qui les a poussés à changer de déité ?

Ree Soesbee: Les esprits que vénèrent les norns n'ont pas changé, ceux listés dans GW1 étaient incomplets. Bien que l'esprit de l'Ourse soit vu comme le plus puissant parmi les norns, il n'est absolument pas le seul à guider et à inspirer le peuple norn. Certains groupes d'individus vénèrent d'autres esprits d'animaux, que ce soit pour leur courage, leur sagesse ou leur ruse. Dans leurs croyances comme dans le reste de leurs vies, les norns sont individualistes et leurs croyances sont très personnelles.

Lorsque l'ancien dragon Jormag se réveilla dans les Cimefroides du nord, les norns furent guidés plus au sud par les esprits de l'Ourse, du Corbeau, du Loup et du Léopard des neiges, pour y fonder la ville d'Hoelbrakopard. Les autres esprits ne prirent pas une part active dans l'exode norn. Ceux du Boeuf et du Hibou avaient d'autres problèmes à gérer et ne purent aider les norns quand ils en avaient le plus besoin. C'est ainsi que les quatre esprits prirent l'ascendant dans les croyances des norns, qui construirent quatre tentes démesurées en leur honneur. Si les autres esprits n'ont pas été oubliés, ils ont perdu en importance aux yeux des norns exilés.

Chez les charrs, qu'en est-il de l'hostilité entre la Légion d'Or et les autres Légions ? L'antagonisme est-il si fort que les charrs ennemis en viennent à s'entretuer, ou parviennent-ils à coopérer pour le bien du peuple Charr ?

Ree Soesbee: C'est une guerre ouverte qui fait rage entre la Légion de la Flamme (surnommée ironiquement Légion d'Or par ses ennemis) et les autres. Durant la période entre la Fournaise et la chute d'Ascalon, la Flamme a mis à genoux les autres Légions. C'est la rébellion de Kalla et la grande guerre civile qui s'ensuivit qui libéra les Légions de Fer, des Cendres et du Sang. La Légion de la Flamme sombra dans le chaos, mais ne perdit pas sa détermination ni sa soif d'unifier le peuple Charr.

Il lui fallu cependant 200 années pour regagner la force nécessaire pour affronter les trois autres Légions ouvertement. Avant cela, elle se contentait de tactiques de guérilla, de sabotages, d'infiltrations et de trahisons. Parfois, elle gagna assez de puissance pour affronter une, voire deux Légions, mais elle est aujourd'hui prête à en découdre contre les trois, grâce à l'avènement de leur nouveau "Dieu", Gaheron Baelfire.

Maintenant que la Flamme domine à nouveau les Légions de Fer, de Cendres et de Sang, c'est un nouveau règne de tyrannie qui commence. Sa main vengeresse s'abat d’abord sur les femelles qui osèrent s'opposer à elle. Elle élève Gaheron, l'un des siens, au rang d'unique Dieu de la race Charr, et le peuple devra le suivre ou mourir.
En résumé, non, la Légion d'Or ne coopère pas avec les autres Légions.

Quelle est la moyenne d'âge des asuras ? GW:EN semblait indiquer d'un asura pouvait vire pendant plusieurs siècles.

Ree Soesbee: L'espérance de vie d'un asura dépasse légèrement celle d'un humain, environ 5 à 10% plus (arriver à 120 ans est déjà exceptionnel pour un asura). Ils ne vivent pas plusieurs siècles, bien que les inventions d'un être continuent de fonctionner bien après son décès.

Vekk est-il toujours en vie ?

Ree Soesbee: Dans GW2 ? Je crains que non. Mais de quoi est-il mort ? Eh bien disons juste que c'est la physique a eu le dernier mot.

Il y aura des armes à feu dans GW2, mais sera-t-il possible de garder des armes plus primitives comme les arcs ?

Eric: Dans GW2, les armes sont définies par la profession. Certains utiliseront des armes à feu, d'autres des arcs, parfois les deux, d'autres ne pourront utiliser ni l'un ni l'autre. Si un joueur tient à utiliser un arc, il aura tout de même le choix entre plusieurs professions.

Que retenez-vous de GW1 sur la façon de gérer une communauté et sur la façon de structurer un jeu ?

Eric Flannum: Le fait de sortir trois jeux et une extension aide beaucoup à apprendre comment gérer une communauté et structurer un jeu. Par exemple, dans GW1 il nous semblait qu'unifier les joueurs sur un seul et unique serveur était une bonne chose. En théorie, la flexibilité sans égal est séduisante. En pratique, nous nous sommes rendu compte que cela freine la mise en place d'une communauté de joueurs. Le fait de jouer sur un serveur comptant des centaines de milliers de joueurs fait que vous ne rencontrez jamais les mêmes personnes régulièrement (le fait que le jeu soit entièrement instancié n'aidait pas la chose). Certaines personnes en profitent pour être insultantes, sachant très bien qu’elles ne pourront jamais avoir de problèmes de réputation en raison du nombre important de joueurs. Il ne faut bien sûr pas croire que diviser les personnes en plusieurs serveurs réglera tous ces problèmes par magie, mais la communauté est la raison d'être d'un jeu en ligne. Si nous pouvons faire quoi que ce soit pour la maintenir en bonne santé, alors nous nous devons d'agir.

Allez-vous mettre l'accent sur le PvP compétitif au point d'en faire un e-sport ?

Jon Peters: Nous avons revu le PvP pour qu'il constitue une expérience à part. Les joueurs amèneront leurs personnages en PvP pour conserver leurs nom, race et profession. Leurs seules limites seront leurs capacités. Nous avons emprunté un certain nombre de mécanismes aux FPS pour que GW2 ressemble plus à un e-sport : il sera possible de rejoindre une partie publique facilement, nous garderons en ligne un certain nombre de statistiques, générerons des classements pour que les joueurs puissent se comparer aux autres. Nous mettrons en place un certain nombre de tournois, de petite et grande envergure, afin que les joueurs assoiffés de compétition puissent se battre pour prétendre au rang des meilleurs joueurs de GW2.

Le nom du jeu induit que les guildes ont une place importante dans la franchise. Vous avez annoncé que GW2 contiendra des améliorations que vous auriez souhaité pouvoir apporter dans le premier volet. Au niveau des guildes, qu'avez-vous appris de GW1 ? Quelles seront les différences majeures ?

Curtis Johnson: En développant GW1, nous savions que les guildes et la communauté étaient des éléments essentiels d'un jeu en ligne, nous avons donc rendu facile d'accès la création de guilde dès le début du jeu, et avons aidé à la création de liens entre joueurs en mettant tous les personnages d'un compte dans la même guilde.

Le premier aspect sera gardé dans Guild Wars 2. Il sera facile de conserver tous ses personnages dans la même guilde, mais il est également bon d'avoir plus d'amis et nous avons donc décidé qu'il sera possible d'avoir des personnages dans différentes guildes. Nous voulons aussi donner plus d'importance aux guildes et avons donc ajouté des accomplissements de guilde et une importance dans le monde en créant des fortins contrôlables par les guildes en Monde vs Monde. Il existera aussi un calendrier de guilde qui permettra aux joueurs de se retrouver plus facilement, et le chat de guilde sera accessible par n'importe quel navigateur internet pour rester en contact avec vos amis quand vous ne pouvez pas jouer.

Source: IncGamers

Cet article a été vu 2714 fois

© 2008 ArenaNet, Inc. Tous droits réservés. NCsoft, le logo NC, ArenaNet, Guild Wars,
Guild Wars Factions, Factions et tous les logos et croquis associés à NCsoft et ArenaNet
sont des marques commerciales ou déposées de NCsoft Corporation.
Copyright © NCsoft Corporation. Toutes les autres marques commerciales ou déposées sont
la propriété de leurs détenteurs respectifs.

Design: Flymag, Template: Cypher, Code: JB
© 2007-2009 - Univers Virtuels