Aucune image   Guild Wars 2 Standard Edition
Téléchargement

Fiche détaillée

Questions sur les Activités et le voyage



Les designers de Guild Wars 2 John Stumme et Ben Miller répondent aux questions des joueurs sur les activités récemment dévoilées, les cartes et le voyage. Les activités de GW2 mettront-elles en jeu des ballons ? Le jeu de Polymock fera t’il son retour ? Et au fait, ces capitales, à quel point sont-elles vastes ? Poursuivez votre lecture pour les réponses à ces questions et à bien d’autres !

Les mini-jeux



Martin Kerstein : Certains des mini-jeux que vous avez créés utiliseront-ils des ballons, pour du polo par exemple ?

John : Seulement les jeux les plus humains ! Voilà, maintenant que j’ai sorti ça de mon système, je peux dire avec sérieux que la réponse à cette question est oui, nous avons des activités qui utilisent des ballons (vous avez en réalité déjà vu l’illustration représentant une de ces activités) et l’équivalent de ballons. Par exemple, nous avons une activité à Hoelbrak qui est à la base une interprétation norn du basketball, avec des passes, des tirs, etc. La seule différence est que la balle est dans ce cas un lourd tonneau de bière. Les norns sont de si adorables garnements.

Martin Kerstein : Y-a-t’il une chance que les activités de vacances de Guild Wars (Hivernel, Halloween) fassent leur retour dans Guild Wars 2 en tant que mini-jeux ?

John : Nous n’avons pas prévu d’abandonner nos vieilles traditions; c’est quelque chose que nous transférerons à coup sûr dans Guild Wars 2. Comme vous pouvez vous en douter, il y aura certaines différences dans notre calendrier, par exemple la bataille de boules de neige est une activité qui dure toute l’année, et pas seulement quelque chose qui n’est disponible que pendant l’événement d’Hivernel. Nous remettrons aussi à jour les festivités de vacances afin de profiter des nouveaux outils que nous avons à notre disposition, donc j’espère que vous les attendrez avec impatience. Personnellement, en tant que fan d’Halloween, j’espère que le Roi Dément fera un retour triomphal en Tyrie, et qu’après 250 ans, ses farces auront réussi à devenir pires encore.

Martin Kerstein : Le Polymock fera t’il son retour en tant qu’activité dans Guild Wars 2 ?

John : La version originale du Polymock est un de ces exemples où nous avions quelque chose que nous voulions réellement être capables de mettre en place, mais que nous n’avons pas pu voir être pleinement réalisé dans Guild Wars.
Le Polymock était un des projets annexes de Colin Johanson à l’époque de GW : EN. Il l’imaginait comme quelque chose de totalement basé sur le tour par tour, un jeu très différent en lui-même. Il devait y avoir la notion de pièces à collectionner et prendre tout son sens part l’apport de différentes pièces dans le jeu. Malheureusement, ce n’était pas quelque chose que nous étions capables de faire à cette époque avec les ressources que nous avions, mais c’est quelque chose que nous pourrons faire avec Guild Wars 2. Donc si vous voyez le Polymock faire son retour, ce sera avec une réalisation plus solide, afin d’être le reflet de ce que nous avons toujours voulu qu’il soit.

Martin Kerstein : A quel point le système de création de musique par le joueur que vous avez mentionné est-il développé et jusqu’à quel point pourrons-nous aller avec lui ?

John : Je pense que cette question fait référence à l’Homme Orchestre que nous avons à l’Apogée Divine, la capitale humaine. Il ne s’agit pas en soi d’un système permettant aux joueurs de créer leur propre musique, c’est plus comme un jukebox festif géant. Les joueurs peuvent sélectionner des chansons et les entendre jouer sur la place, et c’est très divertissant à voir. Je ne suis pas sur de savoir comment des instruments de musique aussi grands sont capables de tirer autant de confettis, mais je suis heureux qu’ils le puissent, parce que c’est un important élément d’ambiance dont on peut s’imprégner pendant qu’on marche dans les rues encombrées du Promontoire Divin.

Quant à un système pour générer de la musique, ce n’est pas quelque chose dont nous avons parlé, et je ne suis pas certain que vous le verrez dans Guild Wars 2. Le fait que, personnellement, je l’utiliserais pour passer en boucle « The Final Coutdown » (NDT : chanson légendaire du groupe de Metal Europe datant de 1985) pourrait bien avoir quelque chose à voir avec ça.

Les cartes et le voyage



Martin Kerstein : Etant donné que vous avez mentionné le fait que le prix du voyage par points de passage était modeste, pourquoi en avoir instauré un tout court ?

Ben : Il nous permet d’établir un équilibre entre l’exploration et la commodité. Il nous procure aussi un moyen mineur mais hautement répétable de drainer de l’argent hors du système économique. Vous n’êtes pas OBLIGÉS de les utiliser, et dans certains cas il est préférable de garder vos fonds et de juste prendre plaisir au voyage à travers la campagne.

Martin Kerstein : Combien de points de passage et de portails asura une carte possèdera-t-elle ?

Ben : La vraie réponse serait « Autant de points de passage qu’il en faut pour rendre la carte impressionnante ». Actuellement une carte normale a entre 10 et 20 points de passage. Les portails asura sont dans les villes majeures et dans quelques autres zones ayant une signification particulière dans l’histoire (NDT : du jeu). Actuellement, cela nous semble convenable.

Martin Kerstein : Les villes semblent être grandes puisque vous avez fait mention de voyage à l’intérieur d’entre elles. Les cités sont-elles divisés en de multiples zones ?

Ben : Oui. Toutes nos villes sont plutôt grandes et divisées en différentes zones thématiques, avec quelques lieux spéciaux par lesquels vous pourrez entrer dans des instances. La carte actuelle de l’Apogée Divine a différentes sections qui sont le reflet des différents groupes sociaux, des sections dévouées aux six dieux humains, une grande zone de carnaval, et plusieurs zones instanciées comme le Palais de la Reine ou le quartier général des Séraphins qui ont leurs propres plus petites cartes.

Martin Kerstein : Savez-vous à quel point la carte de GW2 est grande (en Km2) ?

Ben : C’est toujours une question intéressante concernant les jeux à vaste monde ouvert, et pour les MMO en particulier. Dans la plupart des cas, ce n’est pas un nombre très flatteur. Vous seriez vraiment surpris de savoir à quel point la plupart des mondes sont petits en comparaison à l’impression de grandeur qu’ils donnent. Nous ne nous sommes pas assis pour calculer la superficie exacte du terrain pour Guild Wars 2 jusqu’à présent, mais en moyenne les cartes sont plus grandes que celles de Guild Wars, donc le monde de jeu que vous pourrez parcourir sera plus grand.

Merci à John et Ben ! Cette lecture nous donne juste envie de sauter à travers un portail asura jusqu’à Hoelbrak pour tirer quelques paniers avec les norns ! Nous rassemblons les questions des joueurs à propos de notre article récemment paru, Une nouvelle manière de voir les soins et la mort, donc surveillez ce site la semaine prochaine pour plus de réponses et d’infos !

Source

Cet article a été vu 2658 fois

© 2008 ArenaNet, Inc. Tous droits réservés. NCsoft, le logo NC, ArenaNet, Guild Wars,
Guild Wars Factions, Factions et tous les logos et croquis associés à NCsoft et ArenaNet
sont des marques commerciales ou déposées de NCsoft Corporation.
Copyright © NCsoft Corporation. Toutes les autres marques commerciales ou déposées sont
la propriété de leurs détenteurs respectifs.

Design: Flymag, Template: Cypher, Code: JB
© 2007-2009 - Univers Virtuels