Aucune image   Guild Wars 2 Standard Edition
Téléchargement

Fiche détaillée

Guild Wars 2 : le Rôdeur



Après la révélation la semaine dernière du fait que Guild Wars 2 ne contiendrait pas de classe de soigneur spécialisée, cette semaine les gens de chez Arena Net mettent en lumière la troisième classe confirmée pour leur MMO à l'aura de plus en plus incroyable, le rôdeur. Comme le guerrier et l'élémentaliste avant lui, le rôdeur fait son retour en Tyrie après avoir débuté dans le Guild Wars original, mais la classe apporte quelques surprises avec elle.

Les rôdeurs étaient une classe à familiers dans le Guild Wars original, ce qui signifie qu'ils étaient capables de dresser et de contrôler des animaux. « Un des éléments majeurs était que les joueurs rôdeurs aimaient leurs familiers » nous révèle le designer en chef Eric Flannum. « C'est pourquoi nous avons décidé de faire du familier un mécanisme majeur pour le rôdeur ». Ils seront, en fait, l'aspect déterminant de la profession. « Tout comme l'adrénaline pour les guerriers et l'affinité pour les élémentalistes, les familiers sont la mécanique spéciale de la profession de rôdeur ».

Les rôdeurs attaquent majoritairement à distance ; surprenant non ? Il a été révélé il y a quelques mois que les canons et les armes à feu feraient leur entrée dans Guild Wars 2, et donc nous avons supposé que ces dernières seraient, avec les arcs, les armes de prédilection du perspicace rôdeur. Il se trouve que ce n'est pas le cas. « Les rôdeurs ne peuvent en réalité pas utiliser d'armes à feu » explique Flannum. « Quand nous nous sommes demandés à quoi nous voulions que le rôdeur ressemble et ce qu'il devait dégager comme impression, nous avons décidé très rapidement que nous désirions mettre l'accent sur son lien avec la nature ». Les armes à distance de prédilection du rôdeur comprennent l'arc long (pour les cas où vous avez besoin d'une plus grande portée ou de plus de dégâts), l'arc court (pour les situations où vous avez besoin d'un peu plus de mobilité), et … la hache ?
Tout à fait, les rôdeurs peuvent manier et lancer des haches, qui peuvent ricocher sur les ennemis et blesser plusieurs d'entre eux d'un seul coup. Les joueurs envisageant la profession de rôdeur n'auront pas à se soucier du coût d'achat de centaines de haches de jet. « Il n'y aura pas de mécanisme de gestion des munitions dans Guild Wars 2 », déclare Flannum. « Nous ne pensons pas que pénaliser certaines classes plus que d'autres sur le plan financier juste pour jouer au jeu est une bonne chose à faire. »

Quand les rôdeurs sont acculés et ne peuvent plus rester à distance de leur cible, leurs meilleures options sont soit d'utiliser une épée ou une dague empoisonnée, tout en frappant avant de s'esquiver pour ne pas rester à portée de frappe, avec des facultés comme Frappe du Serpent, soit, si votre style est plus axé vers la force brute, d'utiliser une grande épée pour causer de lourds dégâts.

La Frappe du serpent est une des compétences de rôdeur qui a été présentée. En plus de ce combo de mêlée rapide frappe-et-esquive, une compétence appelée Appel du Chasseur permet au rôdeur d'invoquer quelques amis à plumes pour donner des coups de bec sur le crâne de l'ennemi. Il est probable que cette aptitude provoque des dégâts au cours du temps. Tir large projète sept projectiles dans un cône situé devant le rôdeur, ce qui permet potentiellement de toucher plusieurs ennemis, ou, si l'adversaire est suffisamment proche, le même à de multiples reprises. Tourbillon défensif repousse apparemment les attaques ennemies, renvoyant les dégâts à l'adversaire. Tir de barrage, une aptitude à l'arc, fait pleuvoir les flèches sur une zone et blesse quiconque est suffisamment stupide pour marcher sous cette pluie mortelle, alors qu'une autre (probablement la compétence Esprit du Soleil) crée un anneau de feu au sol. Il cause vraisemblablement des dégâts sur une vaste zone, mais, plus intéressant, il sert aussi à enflammer les projectiles qui passent à travers, transformant vos ennuyeuses vieilles flèches en de formidables traits de flamme acérés.

Mais qu'en est-il des familiers ? Étant donné qu'ils sont probablement l'un des aspects le plus caractéristique du rôdeur, ces derniers peuvent, dès le commencement, dompter des bêtes sauvages. Il y a environ une douzaine d'archétypes pouvant être apprivoisés, des oiseaux aux lézards, des ours aux requins. Chaque rôdeur peut avoir jusqu'à trois familiers dans sa ménagerie, bien qu'il n'en sorte typiquement qu'un à la fois. Il y a des exemples ou ce n'est pas le cas, cependant, comme nous l'explique Eric Flannum : « Il y a une compétence élite appelée Frappe Alpha qui lâche les trois familiers à la fois (au moins ceux qui peuvent évoluer dans l'environnement actuel du rôdeur) pour une courte période de temps. »

Certains familiers sont limités à des types de terrains précis. Il est par exemple peu probable que vous aperceviez un requin se balader sur ses nageoires dans la taverne locale. Ceci étant dit, vous pourriez apercevoir l'ours, qui fait occasionnellement un tour dans l'eau. « Nous voulons donner au joueur des options chaque fois que c'est possible plutôt que de les restreindre et parfois cela signifie que nous privilégions l'amusement à un réalisme total », explique Flannum. Il n'y a pas d'avantage à avoir des animaux spécifiques d'un milieu donné par rapport à des familiers plus flexibles comme le lézard amphibie, c'est juste une affaire de goût.

Le niveau du familier est toujours le même que celui du rôdeur, donc ceux de haut niveau n'auront pas à ré-entraîner un animal s'ils décident par exemple d'échanger leur terrifiant loup contre un moa (un oiseau géant sans ailes). Les rôdeurs peuvent personnaliser leur familier avec les points d'évolution, qui sont acquis quand le maître gagne de l'expérience. « Les paliers d'évolution débloquent des bonus fixes ainsi que des emplacements de compétences que le rôdeur peut utiliser pour personnaliser la façon dont le familier joue », nous révèle Flannum.

Les familiers peuvent avoir jusqu'à 4 compétences à la fois. Celles disponibles, et les forces et faiblesses du familier, dépendent de son type. Un ours peut supporter une tonne de dommages, tandis qu'un loup peut les distribuer et rendre un ennemi plus vulnérable aux dégâts venant d'autres sources. Même les oiseaux géants ont leur place : « Les Moas peuvent buffer les coéquipiers avec l'un de leurs nombreux très utiles cris ». S'il existe quelque chose comme un cri inutile, nous ne voulons rien savoir à son sujet. Les familiers sont un élément si central du rôle de rôdeur que Flannum suggère même que « les joueurs voulant jouer à distance sans un familier feraient mieux de jouer une autre profession, comme le guerrier, et de prendre des armes à distance. »

Le rôdeur sera-t'il la seule profession à avoir des familiers ? Pas exactement. Selon Flannum, « Il y a d'autres professions qui possèdent des familiers, mais chacune les utilise d'une manière différente. Les rôdeurs sont la seule profession avec des pets baptisables, pleinement personnalisables et contrôlables. »

Et, étant donné la nature du système d'activités, il fallait que nous posions la question : y aura-t'-il des mini-jeux basés sur les familiers ? « Nous avons parlé de quelques petites choses mais nous ne voulons pas en parler avant qu'elles ne soient réellement opérationnelles ».

Par laquelle des trois classes dévoilées êtes-vous le plus excité ? Quelles classes tenez vous toujours à voir dans Guild Wars 2 ? Faites-le nous savoir dans la section de commentaires ci-dessous.

Source

Cet article a été vu 2393 fois

© 2008 ArenaNet, Inc. Tous droits réservés. NCsoft, le logo NC, ArenaNet, Guild Wars,
Guild Wars Factions, Factions et tous les logos et croquis associés à NCsoft et ArenaNet
sont des marques commerciales ou déposées de NCsoft Corporation.
Copyright © NCsoft Corporation. Toutes les autres marques commerciales ou déposées sont
la propriété de leurs détenteurs respectifs.

Design: Flymag, Template: Cypher, Code: JB
© 2007-2009 - Univers Virtuels