Aucune image   Guild Wars 2 Deluxe Edition
Téléchargement

Fiche détaillée

PAX 2010 : Q&A Guild Wars 2 Guru



Partie 1 : Gameplay.



Q: Le nombre de PV, d'énergie et de points de dégâts a beaucoup changé par rapport à GW1. Pouvez-vous nous donner des raisons à cela ?


R : La réponse facile serait de dire que cela a changé car le nombre maximum de niveaux a changé, mais nous sommes toujours à la recherche du bon nombre. D'autre part, c'est aussi parce que nous sommes en train de changer le fonctionnement du jeu. Parce qu'au final, les joueurs jugent la difficulté d'une rencontre en se demandant « oh, et bien, combien de fois es-tu mort ? » Dans GW2, nous ne voulons pas que la mort soit une fin en soi.


Q: La description des compétences pourra-t-elle éventuellement montrer le nombre de dégâts et de points de guérison ?

R: À ma connaissance, nous n'avons pas encore pris de décision finale à ce sujet, parce que nous voulons vraiment que ce soit très visuel. Nous voulons que ce qu'il vous arrive soit très évident ; que vous voyez à quel point êtes vous blessé rien qu'en voyant ce qu'il vous reste de PV. Donc non, pas encore de décision finale à ce sujet.


Q: Est-ce que toutes les compétences élites auront un temps de rechargement de 720 secondes ? Ou cela dépendra-t-il des compétences ?

R : Certaines seront plus rapides, d'autres plus longues. Cela dépendra de la compétence.


Q: Est-ce que toutes les compétences élites auront le même temps de recharge ? Est-il possible de les désactiver avant une nouvelle bataille ?

R : En fait, nous désirons, que pour toutes les compétences élites et normales, qu'il ne soit pas possible de les permuter quand elles sont en recharge. Nous sommes encore en train de voir comment nous allons mettre ça en place et que cela reste facile. Mais l'idée est que vous ne puissiez pas changer de compétence quand elle est en recharge, nous ne voulons pas ça.


Q: Est-ce que toutes les professions auront la possibilité de se concentrer sur des Aptitudes "intéressantes" ? Ou est-ce que toutes les professions seront forcées d'utiliser un nombre croissant de compétences ?

R : En fait, nous avons dans l'idée de rendre tout intéressant. Nous voulons que les joueurs soient capables de prendre eux-mêmes un grand nombre de décisions en ce qui concerne les Aptitudes. Nous essayons de faire en sorte que cela ne soit pas que pour faire monter les chiffres. Par exemple pour le guerrier avec un arc long, il possède la compétence « Flèche Enflammée » et l'une des Aptitudes est de tirer plusieurs flèches. En clair, non seulement il fera plus de dégâts, mais en plus ce sera visuellement attrayant et ça en sera quelque chose de plus intéressant pour le joueur.


Q: Est-ce que les règles en matière de nomination des personnages resteront pareilles dans GW2 comme pour GW1 ?

R : Clairement non, car dans GW2 vous pourrez avoir des personnages comportant qu'un seul nom.


Q: Y aura-t-il plus de questions biographiques que celles présentées dans la démo ?

R : Oui. Chaque race aura sa propre série de questions biographiques. Il y aura également des questions en relation avec la profession choisie.


Q: Jusqu'à quel point pourrons-nous contrôler les relations avec les PNJ qui seront impliqués dans l'histoire personnelle ?

R: Jusqu'au point où vous pourrez choisir si certains d'entre eux mourront comme certains qui vivrons toujours ou qui mourront toujours. Vous pourrez également bouleverser un PNJ de manière à ce qu'il ne vous aime plus durant tout le reste du jeu.


Q: En ce qui concerne la mise à l'échelle du niveau de difficulté, des évènements dynamiques, basée sur le nombre de joueurs, comment le niveau d'un évènement s'adaptera-t-il une fois que des joueurs joindront ou quitterons la partie ?

R : Assez rapidement. Si c'est une série d'évènements, alors le changement s'effectuera entre deux évènements. Si c'est un évènement de collecte, alors il ne faudra que quelques secondes.


Q: Est-ce qu'une déconnexion du serveur affectera immédiatement ma barre de participation à l'évènement ? Est-ce que j'en serai à l'abri quand je me reconnecterai ?

A: Nous cherchons toujours à minimiser les désagréments. Nous voulons que vous ayez du plaisir à jouer sans avoir à vous soucier de telles situations.


Q: Y aura-t-il des évènements dynamiques dans les Capitales ?

R : Eh bien, nous en avons d'actifs, je ne suis pas sûr s'ils soient appelés évènements dynamiques, mais il y aura plein de choses à faire pour rendre les villes vivantes. Si lors du développement du jeu nous estimons que la fin d'un évènement doit se poursuivre dans les villes, alors nous y réfléchirons.


Q: Y aura-t-il un boss à combattre pour chaque zone de départ ?

R: Chaque section de départ sera cool. Rentrer en jeu procurera un sentiment génial. Vous n'aurez pas directement que des choses obligatoires à faire.


Q: Sera-t-il possible de rencontrer en jeu des personnages issus de Ghosts of Ascalon ?

R : Clairement, oui. Certains s'y trouvent déjà en fait.




Partie 2 : L'histoire.



Q: À la PAX '08, quelqu'un a tenté d'en savoir plus concernant la statue de Brill dans les Plaines Salines et la seule chose qui a été dite est qu'elle jouera un rôle important dans le future. Pouvez-vous en dire plus à ce sujet ?

R : Je ne peux vous en dire beaucoup plus, excepté que vous devriez absolument acquérir le deuxième tome.


Q: Dans une interview à la gamescom, certains employés d'Arenanet ont été questionnés au sujet du nom du dragon qui se trouve au fond des mers. Ils ont alors répondu que son nom se trouve dans le livre « Ghost of Ascalon ». Est-ce vrai ?

R : Bonne question. Je crois qu'ils rigolaient parce qu'ils étaient sous les feux des projecteurs et qu'ils n'en n'étaient pas sûr. Je ne pense pas que le nom du dragon soit mentionné dans le livre, non.


Q: D'où est tiré le nom du Détroit de Malchor ? Qui ou quoi était Malchor ?

R : Ah ! Le Détroit de Malchor vient du sculpteur qui a créé toutes les originaux des statues des dieux. Ce n'est pas à moi de raconter toute son histoire, mais le nom vient de là.


Q: Un petit débat fait rage depuis Nightfall. Abbadon est-il encore en vie sous plusieurs formes ? Et tant qu'on en parle, beaucoup de gens comparent La Marque de Kralkatorrik aux Margonites d'Abbadon. Il y a-t-il un lien, autre que la couleur ?

R : En fait, les dieux se sont retirés. Ils ont laissé l'humanité avancer par ses propres moyens. Ils font toujours partie du monde dans la mesure où ils y ont toujours leurs cultes mais ils n'interfèrent plus autant qu'avant. Le fait que les serviteurs d'Abbadon aient cette lueur violette et que ce que nous voyons dans le cristal est, pour autant que je sache, une coïncidence, car le violet est la couleur du mal. Le fait qu'ils aient quelques similitudes est qu'un dragon contient beaucoup de puissance, et que la nature de cette puissance remonte à la surface. Les serviteurs des dragons ne pas sont tous violets de nature. Donc, il n'y a aucun lien entre Abbadon et Kralkatorrik.


Q: Dans Ghosts of Ascalon, la garde du Lion est décrite comme étant une organisation bien plus irresponsable et désintéressée que l'on ne l'a connu dans GW1. Y a-t-il un lien concret entre ces deux groupes, hormis le nom ? Quel est le rôle de la garde du Lion durant la période du livre et dans GW2 ?

R : l'Arche du Lion a été quelque peu anéantie lorsque le Dragon D'Orr a surgit du fond de l'océan. Plus tard, elle fut assiégée par des pirates, bandits et saboteurs et c'est l'une des raisons pour laquelle elle a reçue un fort aspect maritime. Elle a été littéralement construite sur les épaves de bateaux qui ont été balayées de la Mer des Lamentations vers la terre. Donc, dans une certaine mesure, c'est un nouveau regroupement. Elle a les fondations de l'ancienne Arche du Lion, mais est maintenant une cité contrôlée par une confrérie ouverte qui fut jadis du mauvais côté de la loi. C'est un paradis devenu légitime. C'est devenu l'une des villes les plus cosmopolite de toute la Tyrie, car ici nous y retrouvons des charrs, des humains, des Sylvaris et toutes sortes de races en un même lieu. Ils font tous partie de ce plus grand regroupement. Donc, à bien des égards, l'Arche du Lion reflète l'avenir de la Tyrie.


Q: Que se passait-il vraiment avec ce Prophète duquel Zinn et Blimm semblaient tirer de l'énergie dans le laboratoire sur la Côte des Divinités ?

R : Je ne répondrai pas encore à cette question.


Q: Quand fut signé la trêve entre les charrs et les humains ? 1324 AE ou 1325 AE? En outre, avec ce traité de paix, que font les humains et l'avant-garde d'Ebon ? Sont-ils en train de rassembler des forces au cas où le traité de paix serait rompu ou continuent-ils leurs attaques ?

R : Eh bien le traité de paix est très récent, nous parlons d'un an environ : donc 1324. Cependant, ce n'est pas qu'avec un traité que la paix perdure, il y a des pourparlers. Les parties concernées ne sont pas toutes heureuses avec cela. Il y a des charrs renégats et des humains séparatistes qui tentent de briser ce traité de part et d'autre. Ce sont des opposants à cette paix éventuelle. Quoi qu'il en soit, même avec ce traité, la relation entre les charrs et les humains est fragile et en manque de confiance. Que le traité soit maintenu ou pas se trouve entre les mains du joueur.


Q: En ce qui concerne la Légion du Feu : ont-ils un lien quelconque avec Primordus et ses destructeurs "nouvelle génération" ? Et quelle est la fonction de la Citadelle de la Flamme ?

R : La réponse à première question est qu'ils n'ont pas de lien direct dans Eye of the North. Lorsque les Titans furent tués, les membres de la Légion de la flamme ont décidés d'essayer de trouver une nouvelle série de dieux et ils adoptèrent les destructeurs. Mais cela ne fonctionna pas très bien non plus. Voila le lien entre les deux : ils cherchèrent de nouveaux dieux. Dans les 250 années qui se sont écoulées depuis Eye of the North, les charrs ont subis une révolution philosophique dans laquelle ils nièrent l'existence des dieux en pensant que cela leur apporterait le salut. Maintenant, la Légion du Feu a perdu le contrôle. Ils sont en froid avec les trois autres légions et la Citadelle de la Flamme est une de leur base principale qui se situe dans le nord. Nous en parlions ce matin lors d'un séminaire de conception, ils ont leur propre Légion et se soutiennent face aux autres Légions. Ils tentent de tirer des leçons du passé. La Légion du Feu a un plan, la nature de ce plan sera dévoilée plus tard. Ils veulent revenir au sommet.


Q: Y a-t-il une raison pour laquelle certaines professions de GW1 n'apparaissent plus dans GW2 ?

R : Curieusement, nous parlions du moine l'autre jour, et nous n'avons pas encore d'histoire officielle quant à sa disparition, mais cela viendra, oui. Ce que nous allons révéler n'est pas encore fixé, mais en tout cas ce sera intégré. Nous parlions de ce que nous étions en train de faire et nous nous sommes dit « attendez une minute, cela a du sens. Voyons si nous pouvons l'intégrer. » C'est une bonne histoire.

Q: Quelle est la situation actuelle avec les tengus ?

R : Les tengus ! Vous savez, ce matin nous étions en train de regarder l'une des cartes et en bas il y était marqué « Muraille Tengu » et les gens s'exclamèrent « TENGUS ! IL Y A DES TENGUS ICI ! » Et oui effectivement, il y en a quelques-uns. Vous en rencontrerez. Constituent-ils une présence majeure en Tyrie? Pas encore.


Q: Concernant l'évolution technologique entre GW1 et GW2 : comment, exactement, les charrs ont-ils évolué jusqu'à un tel niveau ? Et les Sylvaris, qui ne sont là que depuis 25 ans, comment ont-ils fait pour rattraper les autres races ? Si tel est le cas.

R : Premièrement, les charrs sont très bons en technologies. Ce sont des technologues par opposition aux inventeurs. Ils trouvent une utilité aux choses, et particulièrement à la guerre. La guerre est un encouragement incroyable pour la croissance technologique et la nature du charr, leur société encourage cela. Toutes les races ont des armes à feu, mais les charrs ont fait des recherches plus avancées en la matière. Ainsi vous verrez de plus grosses armes à feu et de plus gros canons lors d'assauts charrs.

En ce qui concerne les Sylvaris, ils ont une mémoire collective avant leur venue sur terre. Ils sont la création du Rêve. Quand un Sylvari explore le monde et qu'il apprend quelque chose, cette information retourne dans le Rêve. Ils ne sont plus connecté au Rêve, ils ne savent pas ce que savent les autres. Mais un nouveau Sylvari le saura. Et chaque Sylvari de la prochaine génération en saura plus que la génération précédente. Ainsi, un Sylvari ne viendra pas d'un coup dire « Oh. Voici du feu. Je me demande si il veut être mon ami.» Non, ils savent ce qu'est le feu. Ils savent ce qu'est une arme. Ils savent ce qu'est un fusil. Ils exploreront pour découvrir, car plus ils savent, plus le Rêve s'alimentera en informations. Et plus il y aura du savoir dans le Rêve, plus la nouvelle génération saura de choses.


Q: Quelle est l'origine des dragons d'os vus dans GW1 ? Viennent-ils d'Orr, ou d'autre chose ? De plus, est-ce un début d'histoire de ce qu'Ecaille Morte peut être ?

R : Nous avons parlés d'Ecaille Morte. Je ne sais pas si j'ai une bonne réponse à cela, pour l'instant. Il y a des connexions que vous pouvez aisément voir entre un dragon d'os et d'autres créatures que vous verrez. Mais où se situent exactement ces connexions doit encore être révélé.

Cet article a été vu 4034 fois

© 2008 ArenaNet, Inc. Tous droits réservés. NCsoft, le logo NC, ArenaNet, Guild Wars,
Guild Wars Factions, Factions et tous les logos et croquis associés à NCsoft et ArenaNet
sont des marques commerciales ou déposées de NCsoft Corporation.
Copyright © NCsoft Corporation. Toutes les autres marques commerciales ou déposées sont
la propriété de leurs détenteurs respectifs.

Design: Flymag, Template: Cypher, Code: JB
© 2007-2009 - Univers Virtuels