Aucune image   Guild Wars 2 Standard Edition
Téléchargement

Fiche détaillée

La Voie du Devoir


Par Ree Soesbee, 11 Février 2011


La Grande Faille du Promontoire Divin

Les relations entre les trois bras armés de la nation humaine de Kryte sont délicates. Les Séraphins sont à la fois l'armée, la police et les protecteurs du peuple. La Garde du Ministère sert les ministres, les officiels du gouvernement et la noblesse du Promontoire Divin. La Lame Brillante est la garde personnelle de la reine et, comme les mieux informés peuvent vous le dire, ses espions.

"La Lieutenant Serentine s'agenouilla auprès du corps du ministre, veillant à ne pas se couper avec les morceaux de verres entourant sa main droite. Les fragments d'un gobelet brisé étaient répandus sur les pavés de l'allée. Les morceaux scintillaient dans la lumière de sa lanterne. Elle retourna minutieusement un morceau de verre et vit sous celui-ci un peu de vin rouge tâchant la pierre. Que pouvait bien faire le ministre dans le quartier pauvre du Promontoire Divin ? Qui était le responsable de sa mort ?

"Lieutenant" ? L'un de ses hommes, la saluant, s'avança jusqu'au bout de l'allée. Serentine regarda par-dessus son épaule et arqua un sourcil. Il remua, mal à l'aise dans sa livrée rouge, le symbole de la Garde du Ministère blasonné sur le torse. "Les Séraphins exigent** le contrôle de la scène de crime."

"Les Séraphins ?" Elle se redressa, ajustant le marteau de guerre sur son dos. "Cela ne fait pas partie de leur juridiction. Un ministre a été assassiné, il s'agit donc du problème du ministère."

"Assassiné alors qu'il était entre les murs du Promontoire Divin". Le nouveau venu écarta la Garde du Ministère et descendit l'allée jusqu'à elle. "Ceci entre clairement dans nos attributions". Il était beau, ses cheveux bruns-roux en suspension au-dessus de ses yeux cuivrés. "Lieutenant Serentine", la salua-t-il après coup.

Elle plissa les yeux. "Capitaine Thackeray. En faites-vous une affaire personnelle ?"

"Il a été assassiné par des bandits dans les rues de notre cité. Vous seriez prête à parier votre marteau là-dessus, n'est-ce pas ?""


Les Séraphins


Les Séraphins sont les plus nombreux parmi les organisations militaires Krytienne. Ils ont étendu leur influence à travers la nation, établissant des avant-postes dans chaque ville d'importance. Leurs patrouilles luttent pour garder les routes à l'abri des attaques de bandits et des raids de centaures. Pourtant, ils sont aussi les plus acculés, et luttent pour ravitailler leurs soldats en fournitures et en munitions. Le rang le plus élevé chez les Séraphins est celui de capitaine. Quelque soit le moment, cinq à dix capitaines Séraphins sont au service de la reine ; bien qu'opérant indépendamment les uns des autres ils restent coordonnés par le commandement royal.


Armures Lourdes des Séraphins

Chaque capitaine Séraphin se voit confier l'autorité sur un territoire donné de la Kryte – qu'il s'agisse des contreforts des concessions des Hauts-Bois ou des basses-terres de la Terrasse de Nebo. Les troupes sous leur commandement remontent les informations et ils reçoivent leurs ordres directement auprès de la reine. Ces derniers temps, la Reine Jennah a été accaparée par ses obligations envers Noirfaucon et par la négociation du traité avec les Charrs. La majeure partie du commandement des Séraphins a échu à son plus proche capitaine, Logan Tackeray, dont l'autorité couvre la cité et les environs immédiats du Promontoire Divin. Désormais considéré comme le premier parmi ses pairs, il organise le corps des Séraphins en réponse à la menace globale envers la nation.

La Garde du Ministère


La Garde du Ministère est la deuxième plus grande unité militaire. Traditionnellement on ne la voit qu'au Promontoire Divin, son rôle est de maintenir la paix au sein du ministère et de pourvoir à la sécurité personnelle des ministres krytiens et de leurs adjoints. Ceci revient également la plupart du temps à servir de protecteurs à la noblesse krytienne, dont la plupart des membres sont très impliqués au sein du ministère.

Bien que sa juridiction soit plus limitée que celle des Séraphins, elle détient tout de même plus d'autorité ; la Garde du Ministère a le pouvoir d'outrepasser l'autorité des Séraphins lorsque des ministres sont concernés, dans le but de protéger les secrets gouvernementaux.

La Garde du Ministère est dirigée par le Commandant du Promontoire Divin, qui relève du ministre légat, ministre de plus haut rang au sein du cabinet et interlocuteur de la reine.

La Lame Brillante


La Lame Brillante forme la garde personnelle de la reine. Émanant de la Lame Brillante originelle, combattante de la liberté durant la Guerre en Kryte, la Lame Brillante moderne veille sur la famille royale elle-même.

Bien qu'elle soit la plus petite et la moins connue des unités militaires krytiennes, la Lame Brillante est spécialement entrainée en tant qu'unité d'élite, inconnue de la majeure partie du peuple. Beaucoup parmi la Lame Brillante exécutent également des tâches plus secrètes : de l'espionnage d'adversaires politiques au transport de messages secrets à travers le pays, la Lame Brillante effectue des missions cachées à la demande du trône de Kryte. Leur chef est le Maître Exemplaire de la Lame Brillante, nommé à cette position par la reine. Le Maître Exemplaire ne dépend que de la reine et peut outrepasser l'autorité des deux autres ordres militaires avec la permission de celle-ci.

Lorsque le père de la reine Jennah mourût et qu'elle se vit confier le trône de Kryte, elle éleva la comtesse Anise au rang de Maître Exemplaire. Anise a un sens aiguisé de la politique et sert la Lame Brillante depuis plusieurs années. Elle protégea Jennah en tant que garde du corps personnelle lorsqu'elle n'était qu'une jeune princesse. Ces deux-là sont donc très proches l'une de l'autre. Bien qu'Anise ne soit pas considérée comme une combattante puissante, sa ruse et sa capacité à deviner les actions des autres lui ont longtemps servi à garder la reine en sécurité. Aujourd'hui, Anise protège les intérêts de la Kryte avec la même dévotion.

"Le poison dans le vin avait été difficile à traquer mais suffisamment inhabituel pour obtenir une identification positive. Des contrebandiers, travaillant sans aucun doute au nom des bandits, l'avaient obtenu à l'auberge. Mais, pour commencer, quelle raison avait bien pu pousser le ministre à se rendre en ce lieu ? Serentine arpentait les vastes salons de la Chambre du Ministère, évitant les paysans qui poursuivaient leurs affaires ici et là. Ils ne la concernaient pas ; seule la sécurité des ministres était importante.

Quelque chose avait du attirer le Ministre Brios dans la basse-ville. Quelque chose de suffisamment important à ses yeux pour devoir s'y rendre rapidement, et quelque chose d'assez louche pour qu'il ne se fasse pas accompagner d'un garde. Était-il impliqué dans une trahison ? C'était possible. Quelques ministres étaient connus pour entretenir la croyance que le traité avec les Charrs était imprudent, mettant à l'écart les victoires et condamnant à jamais Ascalon aux règles des Charrs.

Ouvrant la porte du bureau du Ministre Brios avec sa clé de maître, Serentine entra dans la pièce. Elle parcourut chaque bribe d'informations qu'elle pouvait trouver, farfouillant sans réserve le bureau. Réceptions, dîners, invitations, missives de la Colonie d'Ascalon - la zone que le Ministre Brios représentait - et les morceaux de notes de diverses sessions du Ministère. Rien de personnel. Rien ne nommant l'auberge, rien dont découle une raison de quitter la sécurité de ses appartements.

"Prenez les agendas, et saisissez tous les fichiers classés." Ordonna-t-elle aux deux gardes qui la suivaient. "L'un de vous doit garder la porte, et l'autre..."

Avant qu'elle ait pu terminer de dicter ses consignes, ses yeux se fixèrent une fois de plus sur un morceau de papier qu'elle n'avait pas vu lors de sa recherche initiale. Une invitation à prendre le thé un après-midi avec la Comtesse Anise, datée du même jour que celui de la mort de Brios.

"Anise". Serentine fronça les sourcils. "Le Maître Exemplaire de la Lame Brillante."

Mais si Brios avait songé à une trahison... comment avait-il quitté une réunion avec la garde de la reine ?"


La Balance du Pouvoir



Les trois ordres militaires de la Kryte ne s'entendent pas toujours à merveille. En réalité, ils sont notoirement opposés. Les Séraphins demandent plus d'autorité sur la noblesse du royaume tandis que la Garde du Ministère résiste en permettant à ceux de naissance commune (et, disent-ils, avec moins d'entrainement) d'accéder à leurs rangs. La Lame Brillante est toujours très secrète, gardant son propre conseil et agissant à l'abri des regards des deux autres ordres. C'est une véritable guerre larvée pour l'influence et le contrôle au sein de la cité du Promontoire Divin.

Les lois krytiennes disposent que seule la noblesse a droit à des procès complets ; les roturiers sont reçus en audience auprès des magistrats du ministère ; les étrangers ont droit à une audition auprès de l'autorité locale des Séraphins. Ces derniers gèrent les prisons et les cellules de détention, pour tous les détenus, quelque que soit leur origine. Le ministère prend en charge tous les procès et audiences, là encore, pour les gens de toute extraction. Cela signifie que les Séraphins peuvent légalement prendre en charge un prisonnier noble amené par la Lame Brillante, ou que le ministère peut refuser de présenter certaines des informations recueillies par les Séraphins durant un procès. Ce système a été conçu pour répartir équitablement le fardeau des deux pans du maintien de l'ordre, permettant aux Séraphins d'utiliser leurs nombreux soldats à travers la Kryte tandis que la Garde du Ministre s'occupe des questions bureaucratiques et des décisions légales. En pratique, les deux groupes sont trop souvent engagés dans une lutte féroce pour l'autorité.


Hall des Divinités

Récemment, les Séraphins ont perdu ce combat. Leurs soldats, trop occupés à se battre contre les centaures et à garder vierges de bandits les terres agricoles de la Kryte, ont peu de temps pour la politique. De moins en moins de citoyens ont la force de rejoindre leurs rangs et le budget pour payer leurs soldats est plus que jamais serré. Tandis que leur combat de tous les jours garde la population en sécurité, la Garde du Ministère réside dans de luxueuses chambres et verrouille son contrôle sur la cité de la reine.

Alors même qu'ils se démènent pour sauver la Tyrie, une unité distincte de Séraphins fait respecter la volonté de la reine dans la lointaine Noirfaucon, soutenant les francs-tenanciers d'Ascalon et prêtant assistance à la force militaire qui s'y trouve. Connus sous le nom des "Anges Déchus", ces Séraphins aux uniformes noirs épuisent eux-aussi les ressources militaires. Ils demeurent néanmoins essentiels pour la sécurité des humains de Noirfaucon, et donc pour la Kryte, et aussi pour les espoirs de la Reine Jennah au sujet d'une éventuelle paix avec les charrs.

""Je suis désolée, Lieutenant." La Comtesse sourit. "Je ne peux rien vous dire d'autre à propos de Brios".

"Vous ne pouvez pas ?" insista Serentine sur la question, "Ou vous ne voulez pas ?"

"Nous parlions de jardinage. C'était un passionné." La Comtesse haussa les épaules, ses cheveux auburn se déplaçant doucement sur ses épaules pâles. "Que dire d'autre ?"

Grinçant des dents, Serentine résista à l'envie d'exiger des réponses. "Je vois. Et quand il a quitté ce "thé", où est-il allé ?"

"Comment voulez-vous que je le sache ?" Anise sourit avec regret. "Nous n'étions pas vraiment proches. Ce qu'il s'est passé est fâcheux. Je m'attends à ce qu'il faille un certain temps avant que son successeur ne soit nommé et le vote sur le financement du carnaval devra être reporté. Brios fût d'un tel soutien à la population... une honte. Eh bien. Y a-t-il autre chose, Lieutenant ?"

Serentine savait reconnaître quand on la congédiait. "Non, Madame". Saluant brusquement, elle tourna les talons et se dirigea hors du palais.

D'abord les Séraphins qui essayaient de prendre le contrôle puis la Lame Brillante qui instaurait des barrages politiques pour stopper l'investigation. Il n'y avait plus qu'un seul endroit vers lequel Serentine pouvait se tourner.""


L'avenir du trône



Le peuple de Kryte respecte les Séraphins mais de longues années de guerre contre les Centaures et la récente recrudescence d'attaques de bandits à travers le pays ont usé à la patience de la population. De plus en plus de ministres décrient les forces armées, ne supportant plus la constante saignée que subie l'économie de la nation et le manque apparent de victoires significatives contre les maux qui menacent la contrée. Doucement, la Garde du Ministère s'empare du pouvoir au sein la cité du Promontoire Divin et dans les villes à travers la nation d'où sont originaires les ministres, renforçant leur autorité là où faiblit celle des Séraphins.

Cette modification de l'équilibre ne passe pas inaperçue. De ce fait, les ministres s'enhardissent, s'exprimant contre les dirigeants séraphins – et depuis peu, plus discrètement, contre la Reine Jennah elle-même. Des chefs respectés à travers le pays blâme le trône répétant qu'il ne s'occupe désormais plus des besoins du peuple, et ils gagnent de plus en plus de partisans à leur cause. À moins que les Séraphins ne soient capables de consolider la paix au sein du Royaume et de surmonter les dangers auxquels ils font face, le pays – et la reine – pourraient courir le risque d'un soulèvement.

Un soulèvement armé, avec le Ministère affrontant le Trône.


Salle du Trône

"S'agenouillant, le lieutenant Serentine posa son marteau sur le sol. "Merci de me recevoir, Monsieur".
"Relève-toi Serentine." Sa voix portait la sagesse de nombreuses années, décuplée par la force de la solennité. "Dis-moi, garde. Comment puis-je t'aider ?" Le Ministre Légat Caudecus fronça les sourcil avec une douce sollicitude.

"Je ne sais plus vers qui me tourner, Monsieur. Un ministre a été assassiné et il semble que la Reine elle-même fasse obstacle à mon enquête." Serentine détestait avoir à dire cela, même si elle le pensait, mais elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance. "J'ai reçu l'ordre de donner le dossier et toutes les preuves à Thackeray et ses Séraphins."

"Ah, Lieutenant," Caudecus lui tapota doucement l'épaule. "Ce n'est pas à nous de questionner la Reine Jennah. Fais comme on te l'a ordonné. Je m'assurerai que les ministres sachent que la Garde n'est pas en faute. Sans toi, il est probable que l'assassin de Brios ne soit jamais découvert – ou mené à la justice. Les Séraphins sont incompétents mais l'engouement de la Reine pour ce simple d'esprit de capitaine l'aveugle face aux besoins du pays. Je vais écrire à la famille de Brios et veillerai à ce qu'elle ne manque de rien. En ces temps de changements nous devons faire tout ce que nous pouvons pour notre prochain."

La Kryte triomphera malgré tout. Comme nous l'avons toujours fait." Le Ministre Caudecus eut un sourire rassurant. "Remettant à moi"."


Source

Cet article a été vu 3885 fois

© 2008 ArenaNet, Inc. Tous droits réservés. NCsoft, le logo NC, ArenaNet, Guild Wars,
Guild Wars Factions, Factions et tous les logos et croquis associés à NCsoft et ArenaNet
sont des marques commerciales ou déposées de NCsoft Corporation.
Copyright © NCsoft Corporation. Toutes les autres marques commerciales ou déposées sont
la propriété de leurs détenteurs respectifs.

Design: Flymag, Template: Cypher, Code: JB
© 2007-2009 - Univers Virtuels