Aucune image   Guild Wars 2 Deluxe Edition
Téléchargement

Fiche détaillée

L'âme des sylvaris – Focus d'Angel McCoy


Par Angel McCoy, 9 août 2011



Je m'appelle Angel Leigh McCoy et je suis un des auteurs de l'équipe de conception Guild Wars 2. Nous continuons de rendre la Tyrie vivante et de lui donner un souffle et je suis là pour vous faire partager quelques extraits sonores des dialogues du jeu et pour vous donner un aperçu des sylvaris, la plus jeune race de Tyrie.

Le b.a.-ba


Toutes les races de Guild Wars 2 sont amusantes à écrire, mais, selon moi, les sylvaris se situent sur le podium. J'aime l'adéquation entre leur vertu et leur innocence et les contrastes avec les ténèbres du monde qui les entoure. Cette disparité met en exergue les sacrifices, la bravoure et les tragédies de la guerre en Tyrie contre les dragons.

Souvenez-vous que la race des sylvaris n'existe que depuis 25 ans (selon la chronologie du jeu) lorsque les douze premiers-nés s'éveillèrent. Depuis lors, les nouveaux sylvaris continuent de s'éveiller régulièrement, leur nombre s'accroissant au fil du temps.

Les sylvaris apparaissent en étant complètement matures. Ils émergent depuis des gousses qui poussent sur l'Arbre Clair : un arbre magique ayant sa propre conscience, dont les racines sont ancrées profondément en Tyrie et dont les branchages sont situés dans le Rêve. Ils quittent le Rêve – un lieu mystique où les souvenirs des sylvaris sont collectés – et sont incubés dans leurs gousses, puis ils émergent dans le monde. Ils possèdent alors une compréhension passive du fonctionnement du monde, avec des éléments externes qu'ils ont obtenus lorsqu'ils étaient dans le Rêve. Leurs premiers jours dans le monde sont critiques, et ils sont pris en charge par des mentors et d'autres récemment éveillés qui les aident à trouver leur voie.

Dans cette série de saynètes, un sylvari mâle essaye d'expliquer son éveil à une femelle norne.

Son : la naissance d'un sylvari /0.38

Concevoir les sylvaris de A à Z


Les sylvaris ont beaucoup évolué au fil des années. Quand ils furent créés pour la première fois, ils ressemblaient à des êtres en bois noueux. Le concept art itératif suivant les faisait ressembler à des enfants. Nous ne voulions pas d'enfants guerriers partant se battre, nous avons donc affiné leur apparence. Les sylvaris étaient aussi télépathes à leurs débuts, mais nous avons rapidement réalisés combien la mécanique de jeu et l'histoire auraient été un cauchemar, donc nous avons ôté leur télépathie en la transposant en empathie. Cela leur convenait mieux.



L'équipe de rédaction, dirigée par Bobby Stein, ainsi que les concepteurs du monde Ree Soesbee et Jeff Grubb, passèrent de nombreuses heures à discuter des sylvaris, de ce que seraient leurs vies, et de la manière dont ils se comporteraient. Nous avons approfondi leurs travaux et façonné le quotidien sylvari qui se déroule dans les rues du Promontoire Divin ou ailleurs dans le monde.

Certaines des questions que nous nous sommes posées incluaient :

A quoi ressemblent les premières semaines de la vie d'un sylvari ?

Les premières semaines sont un entraînement pour surmonter la désorientation. Heureusement, les sylvaris récemment éveillés obtiennent beaucoup d'aide pour s'adapter.

Les sylvaris n'ont pas de frères, de sœurs, de parents, ou tout autres liens familiaux. Comment est-ce que cela affecte leurs relations avec les autres/la manière dont ils tissent des liens avec les autres ?

Ils apprennent à choisir leurs familles ! Les honorables sylvaris peuvent être extrêmement loyaux une fois qu'un lien a été tissé avec un autre être. Les sylvaris ont de fortes attaches raciales, pas seulement en raison des liens empathiques qui les connectent, mais parce que seul les autres membres de leur race peuvent comprendre ce que c'est que d'être sylvari. Ces liens peuvent être renforcés par l'expérience commune ou, en fin de compte, affaiblis, comme pour des cousins éloignés que vous ne voyez seulement que pendant les vacances.

Les sylvaris ont-ils des relations amoureuses ?

Les sylvaris connaissent les aléas de l'amour, tout comme les autres races. Ils ont une vision romantique de la dévotion, et ils s'intéressent à la passion sous toutes ses formes. Il y a des sylvaris mâles et femelles, mais aucun n'a encore donné naissance à un enfant comme c'est le cas pour les autres races. De ce fait, les rôles traditionnellement attribués associés selon le genre chez les humains n'ont aucune signification pour les sylvaris, que ce soit au sein de leur société ou en matière de relations romantiques. Souvent, l'ardeur d'un sylvari est exprimée par un élan courtois – passionné, empathique, personnel – et qui n'est pas nécessairement défini par le genre.

Les sylvaris sont-ils naïfs ?

Les sylvaris peuvent être naïfs lorsqu'ils quittent pour la première fois leur gousse, mais ils ne le restent pas longtemps. Ils apprennent de leurs leçons, en particulier si les leçons s'accompagnent de bosses, de coups et de cœurs brisés.

Puisqu'ils s'éveillent en étant adultes, comprennent-ils ce que c'est que d'être un enfant ?

Non. Ils n'ont jamais été des enfants. Ces petits êtres – des versions miniatures des adultes – qui sont si bien protégés, sont des extratyriens pour les sylvaris. Beaucoup sont terrifiés à l'idée de naître en étant si vulnérable.



Dans son ensemble, nous avons considéré ces questions et bien d'autres jusqu'à ce que nous trouvions une race qui était étoffée. Nous avons alors essayé différentes approches pour le dialogue sylvari. Pendant ce processus, nous avons identifié plusieurs pierres angulaires de leur personnalité qui définissaient notre voix sylvari.

L'honneur
L'honneur d'un sylvari lui donne un sens de la bienséance que la jeunesse des autres races n'a pas. A bien des égards, ils ressemblent aux chevaliers arthuriens (sans la partialité masculine). Ils prennent leurs devoirs au sérieux, et ils mènent leur existence selon des règles de vie. Leur système judiciaire implique des duels, et lorsqu'ils ne sont pas suffisants, la sagesse d'un aîné sylvari prévaut alors. Bien que des sylvaris malveillants existent, la plupart se battent pour ce qui est juste, et même ceux qui succombent au cauchemar éprouvent une aversion pour le Dragon Ancestral Zhaitan et les horreurs d'Orr.

Son : amour perdu /0.15

La curiosité
La race des sylvaris a moins de 25 ans, et la plupart des sylvaris ont moins de 20 ans. Quand ils arrivent dans le monde, ils en ont déjà vu beaucoup grâce au Rêve, mais ils n'en ont, eux-mêmes, aucune expérience. C'est pour cette raison qu'un sylvari peut exprimer de la surprise, de la joie et même de l'admiration à la vue de quelque chose que la plupart des citoyens de Tyrie considéreraient comme trivial.

Cependant, les sylvaris ne ressemblent pas à des enfants qui voient en chaque brin d'herbe un miracle. Ils savent s'émerveiller mais ils ne sont pas naïfs. Ils sont nés dans un monde en guerre et leur propre foyer, le Bosquet, subit des assauts permanents. Ils apprennent rapidement que les gens sont trompeurs, que la mort est douloureuse, et que le mal existe. Malgré cela, ils sont poussés à aller vers le monde, pour aider les autres, pour réparer les torts, et peut-être, un jour, pour bannir le mal, peu importe sa nature.

Son : la contemplation des détails /0.05

L'empathie
En tant que progéniture de l'Arbre Clair, les sylvaris ont un lien particulier avec les plantes. Ils peuvent souvent faire preuve d'empathie avec la flore, et possèdent même certaines capacités magiques qui leur permettent de faire pousser des végétaux afin de créer objets utiles comme des murs, des armures et de l'armement.

Étant une forme de vie végétale douée de conscience, ils peuvent parfois ressentir les émotions d'un autre sylvari si celles-ci sont assez fortes. Ils ne reçoivent aucune autre information que le sentiment lui-même, mais c'est quelque chose qui relie tous les sylvaris et leur donne un sentiment d'appartenance à une communauté.

Son : Les citoyens itinérants /0.16

Le Rêve
Les sylvaris existent dans le Rêve des Rêves avant de s'éveiller. Lorsqu'ils sont dans leur gousse, ils tirent leur nourriture de leur mère, l'Arbre Clair, et c'est avec cette nourriture qu'ils apprennent à connaitre le monde. L'Arbre Clair tire son savoir des sylvaris éveillés. Il rassemble les souvenirs de leurs expériences tel un filet mystique collectant les feuilles dans un ruisseau. Les expériences les plus intenses ou les plus chargées d'émotion auront le plus de chances de toucher la conscience de l'Arbre Clair et pourront finalement s'infiltrer dans le Rêve, où des sylvaris non-éveillés pourront les contempler. Même si l'Arbre Clair est quelque chose de puissant, il est incapable d'avoir un regard omniscient et un suivi constant sur la vie de chacun des sylvaris.

En outre, les sylvaris n'ont pas tous les mêmes visions dans le Rêve, et chacun s'éveille avec une base unique de connaissances des usages du monde. Le rêve peut donner des indices sur les futurs talents et la profession d'un sylvari. Il peut aussi révéler des événements historiques qui auront un impact direct sur la personnalité du sylvari et ses futurs choix. Il peut également leur apprendre la vie quotidienne, aussi bien celle de la société sylvari que celle des autres races. Les sylvaris voient beaucoup de choses sur la Tyrie et sont ainsi prêts à vivre quand ils s'éveillent adultes, et quittent l'Arbre Clair.

Un faible pourcentage de sylvaris éveillés recevra finalement un appel à la Grand-Chasse. Leurs premiers indices ont pu apparaître au sein du Rêve avant leur éveil, bien que rares soient ceux qui le reconnaissent. Un sylvari appelé à la Grand-Chasse a un but très important et est nommé preux de la Grand-Chasse. Grande est la responsabilité associée à la Grand-Chasse, mais grande également est l'opportunité. La plupart des sylvaris prennent cela tellement au sérieux, qu'ils sont prêts à mourir au service de cette quête. La Grand-Chasse de chaque sylvari est unique.

Son : Arquer les Branches /0.17

La philosophie
Lorsque le tout premier sylvari s'est éveillé à la base de l'Arbre Clair, il a trouvé une tablette en pierre – la Tablette de Ventari –, gravée de sept dogmes selon lesquels il fallait vivre. Celle-ci a été écrite par Ventari, un sage centaure qui a vécu des centaines d'années avant la naissance du premier sylvari. Ils ont adopté ces principes comme on pourrait adopter les paroles d'un prophète. Ils discutent de leurs significations et ont des échanges philosophiques profonds sur la nature de la vie, l'amour et l'honneur.

Son : Mentor /0.23

Diversité


Les sylvaris ont des personnalités construites sur des émotions complexes, des bizarreries et autre buts propres. Ils sont rapidement devenus tout aussi compliqués et nuancés que les autres races. Chez aucun d'entre eux, vous ne trouverez quelque chose de standardisé ou de classique, et notre dialogue dans le jeu nous donne la chance d'exprimer les sylvaris dans toutes leurs tailles, leurs formes et leurs couleurs !



Source

Cet article a été vu 2450 fois

© 2008 ArenaNet, Inc. Tous droits réservés. NCsoft, le logo NC, ArenaNet, Guild Wars,
Guild Wars Factions, Factions et tous les logos et croquis associés à NCsoft et ArenaNet
sont des marques commerciales ou déposées de NCsoft Corporation.
Copyright © NCsoft Corporation. Toutes les autres marques commerciales ou déposées sont
la propriété de leurs détenteurs respectifs.

Design: Flymag, Template: Cypher, Code: JB
© 2007-2009 - Univers Virtuels