Aucune image   Guild Wars 2 Standard Edition
Téléchargement

Fiche détaillée

Massively : l'artisanat de GW2 détaillé



Vous souvenez-vous à quel point je voulais vous parler de l'artisanat dans Guild Wars 2 ? Il est temps de le faire. J'ai fait une vidéo pendant que je m'amusais avec les disciplines d'armurier et de forgeron dans la récente bêta press du week-end de Guild Wars 2, et je l'ai incluse dans cette édition bonus des Chroniques du Chercheur de la Flamme. Voyons un peu de quoi il en retourne exactement pour vos 25 premiers points dans ces disciplines.

Get Flash to see this player.



La clé pour pouvoir façonner quoi que ce soit, c'est d'avoir les matériaux pour le faire. Il y a deux moyens faciles d'acquérir ces derniers : la collecte et le recyclage. La collecte n'est pas un mécanisme nouveau dans le domaine du MMO, mais ça l'est dans l'univers de Guild Wars, et elle a été mise en œuvre (comme une grande partie du jeu) dans une optique de facilité d'accès. Non seulement tout le monde peut faire sa collecte à partir de la même source sans compétition (et la récolte de chacun fonctionne de manière indépendante de celles des autres), mais elle ne requiert aucun niveau de compétence, par conséquent, tout ce qui vous tombe sous la main, vous pouvez le récolter. Bien entendu, les ressources sont placées pour vous faire progresser dans des territoires à haut-niveau, mais vous n'avez pas à vous soucier de retourner dans les zones bas niveau dans le but de récolter 500 morceaux de cuivre avant de pouvoir commencer à récolter ce qui vous intéresse vraiment.

Le recyclage, l'autre façon d'obtenir des matériaux, est un peu plus limité (de ce que j'en ai vu) que ce que nous avons pu voir dans le premier Guild Wars. Plutôt que de pouvoir recycler des améliorations d'équipement (c'est peut-être possible à plus haut niveau, mais je ne l'ai pas vu), les joueurs peuvent utiliser des kits de recyclage pour séparer les butins (ndlt : loot en anglais) (tels que des armures, des armes, ou de la camelote comme de la ferraille) en pièces détachées, les transformant en objets utiles comme des bouts de jute (utilisés pour de l'équipement en tissu) ou des morceaux de cuivre (utilisés pour de l'équipement en cuivre). Si vous n'avez pas peur d'utiliser des objets dropés dont vous n'avez pas besoin et qui iront au marchand, le recyclage est un excellent moyen d'accumuler des composants rapidement.

Tout ce que j'ai utilisé ici pour la fabrication représente ce que j'ai récupéré en trois ou quatre niveaux en PvE. J'ai fait un peu de recyclage, beaucoup de collecte, et un peu plus de gestion d'inventaire que ce que j'ai l'habitude de faire, et j'en ai constitué un inventaire presque plein pour quasiment chacune des catégories d'artisanat. J'ai eu le plus d'éléments pour le forgeron et l'armurier, et donc je me suis d'abord concentré davantage sur eux.

Une fois que vous avez stocké quelques composants, allez dans une des grandes villes de votre choix (dans la vidéo, je suis au Promontoire Divin) pour apprendre une discipline d'artisanat ! Les PNJ instructeurs se tiennent à proximité de ateliers d'artisanat, qui sont visibles à la fois sur les cartes et sur la boussole sous la forme de petites icônes pour chaque discipline. Parlez au Maître de la discipline de votre choix pour faire apparaître un court dialogue, et après, allez dans un atelier d'artisanat. Si vous avez déjà choisi deux disciplines, le Maître vous demandera, si vous le souhaitez, laquelle vous voulez abandonner. N’ayez crainte ; vous pourrez toujours revenir à ce métier plus tard, et votre progression aura été sauvegardée. Quand vous parlez à un artisan pour la première fois pour débloquer un métier, vous débloquerez automatiquement plusieurs recettes d'artisanat de base, qui seront importantes dans un instant.

En allant à un atelier d'artisanat, après avoir appris votre métier, une fenêtre s'ouvre et affiche les matériaux appropriés (comme ça, vous n’aurez pas besoin de vous demander si cette volaille de qualité sera utile pour un armurier), et une zone en quatre parties dans laquelle vous placerez des composants pour créer des objets. Dans l’immédiat, par contre, ce n’est pas utile ; vous remarquerez (à 0:08) que je n’ai pas vraiment grand-chose qui soit utilisable dans ma liste de composants – aucun métal du tout, en fait. Passer à l’onglet de recettes (le seul autre onglet disponible sur l’interface, pour l’instant) ouvre une liste des choses que vous pouvez déjà faire faire, ce qui est utile, étant donné qu'il y a une section sur le raffinement qui, par exemple, vous montrera comment changer des morceaux de cuivre en lingots de cuivre utilisables.

Vous remarquez qu’à 0:16, je commence à utiliser le bouton « tout fabriquer » pour les lingots de cuivre que je peux faire compte tenu de mes composants. « Tout fabriquer », comme vous pouvez le supposer, permet de créer d’une manière rapide et efficace. Il n'y a pas de GNA (ndlt : générateur de nombres aléatoires) décidant si oui ou non je peux créer un lingot de bronze à chaque fois que j'en fait la requête — ça fonctionne très simplement, assez rapidement pour qu’en 10 secondes, 60 lingots aient été créés. Une autre chose à noter — quelque chose qui reste un peu un thème fondamental de l'artisanat dans ce jeu — est que je reçois de moins en moins d’XP pour chaque fabrication successive du même objet : je commence par récupérer à peu près 150 points d'expérience pour le premier lingot, mais que 81 points pour le dernier. Le système est conçu pour récompenser la découverte, pas la répétition. Il vous incombera toujours d’essayer de nouvelles combinaisons, plutôt que de fabriquer cinquante fois une dague moyennement pointue ou quoi que ce soit d'autre.

Une fois que vous aurez préparé vos matériaux, vous pouvez commencer à fabriquer des parties d’armes. Quand j’ai appris le métier d'armurier, j’ai débloqué plusieurs recettes d'armes basiques de suite, comme la poignée de dague de bronze, ou la lame de dague de bronze. J’ai aussi obtenu quelques compétences de raffinement, et des recettes pour des insignes ou des améliorations d’arme. La fabrication de parties d’armes ne suffit pas — après tout, pourquoi voudriez-vous fabriquer une Dague en Bronze Toute Simple alors que vous pouvez fabriquer une Dague en Bronze Puissante ?

Des drops assez bizarres sont demandés pour les inscriptions (comme une fiole de sang faible, que mon personnage prend le temps de récupérer après avoir tué un ennemi) en plus de composants plus basiques (des goujons en bois, donc j’imagine que j’étale le sang sur le goujon, et qu’ensuite je l’utilise comme une sorte de panneau dans la poignée de la dague, ou je ne sais quoi ?). Les inscriptions affectent l’utilité de l’armure ou de l’arme. Elles sont, en général, assez explicites. Par exemple, vous pouvez voir à environ 2:05 que j’ai fabriqué une dague en bronze puissante, et l’inscription « puissante » donne un bonus de +7 à ma puissance d’attaque lorsque cette dague est équipée.

Une fois que votre arme est finie, cette recette compte pour acquise, et tant que vous avez tout ce qu'il vous faut, vous pouvez créer à partir de la fenêtre de recette plutôt que de la fenêtre de découverte. La vidéo ne le montre pas, mais si vous tentez de mettre les mêmes éléments d'artisanant dans la fenêtre de découverte, cela ne marchera pas à moins que vous ajoutiez quelque chose de nouveau, aucune inquiétude à avoir, donc, quant à la répétition d'une recette (et donc moins d'XP) quand vous tentez la découverte.

Pour ce que j'ai pu voir dans ma petite exploration, vous pouvez apposer n'importe quelle inscription sur une pièce d'arme ou d'armure de niveau équivalent. Je n'imagine pas une inscription "de la mort qui tue" sur ma modeste dague de bronze, et même si vous pouviez ajouter une puissante inscription mais banale sur une dague supérieure de coolitude, je ne vois pas pourquoi vous le voudriez. Comme je n'ai pas atteint un niveau assez haut pour y être confrontée, je ne peux rien dire avec certitude.

Tandis que votre expérience en artisanat s'améliore, de nouvelles recettes basiques se débloqueront, ainsi, vous aurez toujours une vague idée de ce qui sera disponible à chaque niveau. Vous remarquerez à 3:05 que j'avais assez d'expérience pour atteindre un nouveau niveau d'inscriptions à fabriquer. Même si je ne pouvais pas encore créer ces objets, (les noms en rouge indiquent que vous n'êtes pas loin de débloquer quelque chose mais que vous avez encore à progresser), j'ai pu voir ce qui m'attendait si je gagnais un peu plus d'expérience. Ceci dit, je pense que le système se complique un peu en progressant — à niveau plus bas, fabriquer de l'équipement directement à partir de recettes fonctionne plutôt bien, mais je pense que cela devient vite frustrant de vous demander si vous avez plutôt besoin de la super inscription de puissance ou plutôt de l'incroyable inscription de puissance, et si celles-ci fonctionneront tout aussi bien sur des armes d'un certain type ou autre. Je suppose que pour certaines personnes le processus de découverte est une joie ; en ce qui me concerne, j'aurais sûrement recours à la page Wiki à un moment ou à un autre.

Quelque chose qui n'est pas sur la vidéo mais qui a été mentionné lors d'un chat, c'est que certaines disciplines sont plus difficiles que d'autres. La Cuisine, par exemple, semble demander énormément de patience et une plus grande diversité dans les matériaux, plus difficiles à trouver. L'intérêt est de donner du challenge à ceux qui le désirent, sans parler que depuis que les consommables donnent des bonus pour les combats, les développeurs planifient peut-être quelque chose pour limiter les joueurs gros-bills dans leur production à tour de bras.

Je n'avais pas un bon équipement quand j'ai commencé à me mettre à l'artisanat (en général, ce qui me tombait sous la main en combat), donc ceci n'est peut-être pas très représentatif, mais comme le montre la vidéo, l'équipement fabriqué grâce à l'artisanat était à peu près équivalent à celui que j'avais déjà. Bien que cela ne risque pas d'être pratique si vous commencez votre artisanat au niveau 50, cela pourrait s'avérer plaisant si vous êtes du genre à monter tranquillement vos niveaux de compétence d'artisanat en même temps que ceux de votre personnage. Je m'imagine partir à l'aventure jusqu'à avoir plus ou moins dominé toute une zone, ramener mon butin, fabriquer comme une folle, enfilant mes nouveaux équipements, et prête à partir recommencer le tout dans une nouvelle zone.

Voilà donc l'artisanat de prime abord. J'ai une facilité pour l'artisanat dans quasiment tous les jeux, alors j'ai été heureuse de pouvoir y passer du temps ce week-end, et j'ai hâte de voir comment le système va évoluer à plus haut niveau.

Source

Cet article a été vu 34256 fois

© 2008 ArenaNet, Inc. Tous droits réservés. NCsoft, le logo NC, ArenaNet, Guild Wars,
Guild Wars Factions, Factions et tous les logos et croquis associés à NCsoft et ArenaNet
sont des marques commerciales ou déposées de NCsoft Corporation.
Copyright © NCsoft Corporation. Toutes les autres marques commerciales ou déposées sont
la propriété de leurs détenteurs respectifs.

Design: Flymag, Template: Cypher, Code: JB
© 2007-2009 - Univers Virtuels