Aucune image   Guild Wars 2 Deluxe Edition
Téléchargement

Fiche détaillée

Déjeuner communautaire à Paris


Paris, 11ème arrondissement. Le Kawaii Café, drôle de lieu pour parler de Guild Wars 2. Et pourtant c'est bien là-bas que le déjeuner communautaire du 21 février en compagnie de Colin Johanson, Directeur de Jeu chez ArenaNet, a eu lieu. Sans plus attendre, découvrez le menu, et savourez les informations alléchantes qui nous ont été servies !


Le menu


Composé de différentes saveurs, il surprendra même les plus fins gourmets. Ainsi, en entrée, il nous a été proposé un assortiment de JcJ et de McM, accompagné d'un soupçon de crème d'eSport. Ensuite, en guise de plat, nous avons eu l'occasion d'apprécier un roti de guildes, avec pour condiment de l'histoire vivante. La sauce quand à elle était aromatisée à l'application mobile. Le dessert fut tout à fait surprenant, car composé de RolePlay, d'housing et de copeaux d'interface. Enfin, le digestif, fut quand à lui vraiment intéressant à déguster, puisque qu'il nous a été proposé tout un assortiment de saveurs inédites : de la taille de groupe, de l'équilibre de classes, de la nouvelle zone, des armes légendaires et des recettes de précurseurs.

Il faut aussi ajouter, avant de parler du clou du spectacle, que le cadre était tout simplement magnifique, proposant des œuvres manga de toute beauté, entourées de figurines toutes plus mignonnes les unes que les autres. Voyez ci-dessous.

Comme quoi, c'est possible de faire cohabiter culture MMO et kawaii.

Le clou du spectacle donc, proposé sur le départ, ne fut pas une information capitale comme beaucoup l'attendaient, mais bien une séance photo aux airs d'épique et de rires. Toute aussi savoureuse que le reste.

Vous considérez ce menu trop peu détaillé ? N'hésitez pas à lire la suite, qui vous donnera en détail la composition des plats présentés. Et si vous préférez avoir cela d'une manière tout de même plus compacte, nous vous proposons ce condensé d’informations. Bon appétit !

L'entrée


Le langage culinaire ayant été utilisé comme il se doit dans l'introduction, reprenons donc un ton plus générique : à mon arrivée, la plupart des représentants de sites communautaires francophones étaient déjà présents, et engageaient timidement la conversation avec Colin Johanson. Ainsi, je n'avais pas loupé de discussion importante en rapport avec Guild Wars 2, puisque les questions ont été posées quelques minutes plus tard.

Pour commencer, Colin nous a donc parlé du JcJ de Guild Wars 2, et plus particulièrement des arènes personnalisées. Ces arènes permettront à qui le souhaite de définir de nombreuses règles, et d'inviter des connaissances à rejoindre la carte ainsi créée. Par exemple, il sera possible de déterminer à l'avance le nombre de joueurs autorisés dans chaque camp, permettant les fameux duels que la communauté réclame depuis la sortie du jeu.

Ensuite, de nombreuses questions concernant le Monde contre Monde ont été posées. Nous avons donc appris que les plans d'armes de siège ne deviendront pas échangeables, comme certains pouvaient le penser. Colin a bien précisé que le système actuellement utilisé, qui consiste à déposer au sol les plans afin que quelqu'un les récupère, est une fonctionnalité suffisante. Aussi, le "bug" des points de téléportation qui s'activent après 30 secondes lors d'une prise de fort semble être une fonctionnalité souhaitée par ArenaNet, et donc non un bug.

Nous avons aussi longuement parlé du culling (fonctionnalité censée réduire les temps d'affichage des modèles de joueurs pour une compréhension totale du champs de bataille, mais qui en l'état actuel empêche pratiquement de les voir avant qu'ils ne soient complètement sur vous), et Colin Johanson nous a affirmé que ce problème handicapant était en tête de liste des occupations des développeurs, et que rien ne sera réellement implémenté en jeu tant que le culling n'aura pas été éradiqué.

Eh, mais c'est Logan ! Génial ce type, hein ?

Toujours concernant le Monde contre Monde, il semblerait qu'une nouvelle version remaniée des orbes fasse un jour son apparition. Nous n'avons pas pu obtenir plus d'informations là-dessus. Mais, cependant, nous avons pu en apprendre un peu plus concernant un nouveau système de talents passifs, qui nous sera présenté dans le futur. Fonctionnant sur une base d'arbre de talents, cela permettrait aux joueurs de se spécialiser dans la stratégie de leur choix. Aussi, un système de titres exclusifs au Monde contre Monde devrait nous arriver au même moment, permettant aux ennemis de connaître à l'avance la valeur de leurs adversaires.

Enfin, l'élargissement des cartes McM actuelles n'est pas à l'ordre du jour, mais il semblerait qu'une nouvelle carte frontalière soit en cours de réalisation dans les studios d'ArenaNet. Nous vous donneront plus d'informations là-dessus dès que possible.

À ce moment de la rencontre, il nous a été demandé ce que nous voulions comme plat pour nous restaurer. À l'unanimité, nous avons choisi des hamburger, au bœuf, ou au poulet. Pour ceux que cela intéresseraient, Colin en a choisi un au bœuf, garni avec de la salade...

En attendant ces mets, nous avons tout de même parlé d'eSport. Colin reconnait que toutes les bases de l'eSport dans Guild Wars 2 ne sont pas encore posées, mais il nous a rassuré sur le fait que bientôt des fonctionnalités propres à ce type de jeu, tels que des sponsors, se verront arriver en jeu. Rien d'autre pour le moment ne nous a été dit. De toute façon, les plats commençaient à atterrir dans nos assiettes...


Le plat de résistance


Pendant que les fameux hamburgers venaient garnir nos assiettes, nous avons continué de parler (évidemment !) de Guild Wars 2. Ce furent les guildes qui subirent en premier des questions. Nous avons alors appris qu'un système d'alliances pourrait un jour se voir implémenter en jeu, au vu de la très grande demande des communautés. Les fonctionnalités de guilde vont aussi subir au fil du temps un important lifting. Ainsi, par exemple, un chat inter-guildes, ou même des informations de connexion en jeu, pourraient bien faire partie des futurs ajouts apportés aux guildes.

Ensuite, ce sont des questions concernant l'histoire vivante qui ont été posées. D'après Colin Johanson, le plus gros challenge pour ArenaNet, avec ce concept d'histoire vivante, est de ne pas laisser de côtés les joueurs dit "casuals". Il sera donc permis à ces joueurs de comprendre les événements passés sans qu'ils les aient pourtant vécu. Par exemple, la possibilité de revoir les cinématiques de l'histoire a été évoquée, tout comme l'implémentation en jeu de PnJs racontant les événements passés. Aussi et surtout, une manière de couper les évènements a semble t-il été conçue pour que chacun ne soit pas indispensable à la compréhension de la suite de l'histoire, et sans pour autant que celle-ci en devienne à chaque fois "secondaire". Voila le challenge évoqué.

Quand l’appétit va, tout va. N'est-ce pas, Colin ?

Pour compléter l'interaction et la compréhension du joueur avec l'histoire vivante de Guild Wars 2, les développeurs planchent actuellement sur une timeline (un historique) des évènements qui se déroulent en Tyrie, accessible directement sur le site officiel de Guild Wars 2. À noter qu'à ce moment ont été évoqués en parallèle des leaderboards pour le PvP et le PvE, sans pour autant être plus détaillés que cela.

Quoi qu'il en soit, Colin Johanson nous a affirmé qu'aucun nouvel évènement se déroulant dans de grandes capitales ne sera implémenté en jeu tant que les problèmes du culling (de nouveau) et du lag ne seraient pas réglés.

Juste avant que les desserts ne nous soient apportés, nous avons pu parler des applications mobiles : celles-ci ont été testées par ArenaNet depuis un certain temps, mais ne convenaient pas. Le chat de guilde comme exemple, peut-être l'auront nous un jour. Mais des outils de développement permettront à qui le souhaite de développer ses propres applications, les données permettant aussi d'être incorporées sur des sites web (fansites).


Le dessert


Après l'effort, le réconfort. C'est ce qui se passa ensuite, puisque le dessert nous fut apporté. Nous en profitâmes pour reprendre notre souffle tout en savourant ce délicieux gâteau (voir photo ci-dessous). Puis, comme d'un commun accord, nous reprîmes les questions. La première fut très consistante, car se focalisant sur l'aspect RolePlay de Guild Wars 2. Colin Johanson fut pourtant ravi de nous répondre. En effet, selon lui, le RolePlay est une chose qui leur tient beaucoup à cœur, et nous apprîmes qu'ArenaNet lui donnera une place importante en jeu dans le futur, en exploitant de manière très intéressante les interactions entre les joueurs et l'environnement (ce qui est une des bases du RolePlay). L'exemple donné est très parlant : lorsque des joueurs auront "réquisitionné" des lieux de manière récurrente pour le RolePlay, cela sera reporté à ArenaNet, qui fera en sorte de transformer le lieu en question en fonction du RolePlay qui s'y sera tenu. Une belle manière de montrer aux fans de RP qu'ils ne sont pas laissés pour compte.

Ensuite, Colin Johanson nous a parlé du housing dans le jeu. Celui-ci, bien qu'anecdotique pour le moment, deviendra unique en son genre, nous affirme Colin. Ainsi, les meilleurs fonctionnalités de housing d'un grand nombre de jeux se verront réutilisées dans Guild Wars 2, créant à l'arrivée un tout nouveau système qui se voudra donc unique. Un exemple nous est donné : dans le futur, il y aura une interaction quasi-totale entre l'instance personnelle et les évènements en jeu (avec l'Histoire vivante, par exemple). Malheureusement, développer tout cet ensemble de fonctionnalités prend du temps, et il nous a bien été dit que le housing, du moins sa forme définitive, ne nous sera pas présenté dans l'immédiat.

Ca ne vous rappelle rien ? Ah... non ?

Pour concorder avec les premières assiettes à dessert qui se vidaient, nous avons eu droit à quelques précisions concernant l'interface et les fonctionnalités qui y sont liées. Nous avons alors appris avec grand regret qu'ArenaNet n’était pas du tout en train de travailler sur une vue à la première personne, à cause il semblerait de problèmes techniques difficiles à surmonter. Il en serait d'ailleurs de même pour les captures d'écran en Haute Définition, si bien implémentées lors des bêtas. Quoi qu'il en soit, le problème du culling (de nouveau) se veut prioritaire pour ArenaNet, et nous n'auront apparemment pas de nouvelles concernant les deux fonctionnalités précédemment citées avant un certain temps.

Pour contre-balancer ces deux mauvaises nouvelles, une lueur d'espoir s'est agitée sous notre nez lorsque Colin Johanson nous a indiqué que les sauvegardes de templates (modèles) d'équipement et de builds étaient une chose qui est définitivement en train de prendre forme dans les studios d'ArenaNet. Un jour, donc. Ne perdons pas espoir.

Cet espoir, si durement obtenu, fit donc écho à la fin du repas. Mais la rencontre en elle-même était encore loin d'être terminée, puisque de nouvelles informations nous ont encore été données. C'est à la suite !


Le digestif


Comme dit plus haut, cette fin de déjeuner fut l'occasion d'en apprendre un peu plus concernant certains points encore obscurs pour les joueurs. Ce ne sont principalement que des informations sans réelles explication, mais tout de même intéressantes à connaître ! Les voici.

Concernant les groupes, le format de cinq joueurs sera conservé dans les instances, mais pourrait bien se voir évoluer dans les environnements ouverts du jeu (exemple connu : les missions de guilde). Aussi, il est certain qu'aucune nouvelle zone ne sera implémentée avant au moins la première extension, et ici une raison nous est donnée : Colin Johanson, et par extension ArenaNet, pense que le syndrome de "gourmandise du joueur" qui en veut toujours plus, est un véritable problème actuellement, et offrir trop régulièrement du contenu comme des nouvelles zones est une chose intenable pour les studios de développement, conduisant à bâcler ce contenu, ce qui est mauvais pour un jeu. Les équipes d'ArenaNet, préfèrent aussi réunir les joueurs plutôt que les disperser, en leur proposant des cartes polies et étoffées plutôt que vides de contenu, et éparpillant les joueurs à outrance.

Il a la classe, Logan ! ...surtout en peinture.


Furent ensuite abordées les armes légendaires : de nouvelles armes nous seront proposées, seulement uniquement lorsque les nouveaux moyens d'obtenir des précurseurs seront implémentés en jeu. Nous n'avons pas encore d'informations sur ces moyens, mais des anciens articles en évoquaient certains.

Pour finir, des rumeurs circulent actuellement sur le fait que des recettes d'artisanat pour les précurseurs avaient été trouvées en jeu. Colin n'en a pourtant lui-même jamais entendu parler. Même si donc la rumeur est vraie, rien ne peut être affirmé là-dessus.

Et c'est sur cette dernière information que ce sont achevées les questions. Il fut temps de clore l'évènement, et chacun se prépara à rentrer chez lui.

Sur le départ


Avant de tout de même nous laisser partir, une photo-souvenir nous fut proposée, que nous acceptâmes avec engouement. J'offre tout de même une pensée au photographe improvisé pour l'occasion, qui a dû jongler avec pas moins d'une dizaine d'appareils photo en tout genre. Probablement un record battu !

La fameuse photo-souvenir.

Cette fois-ci, ce fut réellement la fin. Chacun réussit à obtenir un petit mot, et un petit autographe de messire Colin Johanson (voir plus bas), avant de partir.

Nous adressons nos remerciement à tous les organisateurs de la rencontre, et aux participants : Colin Johanson, Game Director, Mélanie Corolleur, NCSoft Community Manager, Craig Stephens, Public Relations EU NCSoft, Games Guide, GW2 RDV, GW2.FR, Fureur, Luna Atra, Mondes Persistants, Panthéon, War Legend, mais aussi tout le personnel du Kawaii Café !


Condensé d'informations


Comme promis dans l'introduction, voici un petit résumé des informations données.
  • Les arènes personnalisées et les duels qui s'y dérouleront se précisent.
  • En Monde contre Monde, les plans d'armes de siège ne deviendront pas échangeables.
  • Le problème du culling est l'actuelle priorité des équipes d'ArenaNet.
  • Une version remaniée des orbes fera un jour son apparition.
  • Un nouveau système de talents passifs et de titres exclusifs au Monde contre Monde nous sera présenté dans le futur.
  • Une nouvelle carte frontalière (McM) est en cours de réalisation dans les studios d'ArenaNet.
  • Des fonctionnalités propres à l'eSport, tels que des sponsors, se verront bientôt arriver en jeu.
  • Un système d'alliances de guildes pourrait un jour se voir implémenter en jeu, au vu de la très grande demande des communautés.
  • Les fonctionnalités de guilde vont subir au fil du temps un important lifting (exemple : chat inter-guildes).
  • L'interaction et la compréhension du joueur avec l'histoire vivante sera à son paroxysme, avec de nombreux outils et fonctionnalités propres à les aider (exemple : cinématiques, timelines).
  • Un système de classement (leaderboard) pour le PvP et le PvE est en cours de réalisation.
  • Des outils de développement d'applications mobiles (API) seront offerts à qui le souhaite, et ouverts pour que la communauté puisse en profiter.
  • ArenaNet donnera une place importante au RolePlay dans le futur.
  • Le housing de Guild Wars 2 sera unique en son genre (exemple : interaction quasi-totale de l'instance personnelle avec les évènements en jeu).
  • La vue à la première personne est les captures d'écran en Haute Définition ne sont pas encore prêtes à être implémentées en jeu.
  • Les sauvegardes de modèles d'équipement et de builds sont définitivement en train de prendre forme dans les studios d'ArenaNet.
  • Concernant les groupes, le format de cinq joueurs sera conservé dans les instances, mais évoluera dans les environnements ouverts du jeu.
  • Aucune nouvelle zone ne sera implémentée avant au moins la première extension.
  • De nouvelles armes légendaires nous seront proposées lorsque les nouveaux moyens d'obtenir des précurseurs seront implémentés en jeu.
  • Même si la rumeur concernant les recettes d'artisanat pour les précurseurs déjà trouvées est vraie, rien ne peut être officiellement affirmé là-dessus.

MMO, kawaii, il manquait bien le petit côté geek. Eh bien voila.

Vous trouverez à la suite une petite conclusion (strictement personnelle) concernant ce déjeuner communautaire.


Conclusion


Pour ma part, ce déjeuner fut réellement intéressant, autant sur le plan technique qu'humain. À voir les informations données, évidemment nous sommes loin d'avoir eu des exclusivités sur Guild Wars 2, mais je trouve personnellement que ce n’était pas le but de cette rencontre, et je n'en part donc aucunement frustré. Beaucoup d'informations nous sont données au conditionnel, ou pour le futur, mais là encore cela confirme la volonté d'ArenaNet de prendre le temps nécessaire. Le studio reste fidèle à sa maxime : ça sera prêt quand ça sera prêt. D'ici là, je m'en irai retourner avec bonheur sur le jeu tel qu'il est actuellement, en attendant avidement que tout ce dont nous avons parlé lors de ce déjeuner se retrouve bel et bien. Bien des personnes ne seront pas d'accord avec moi, mais qu'importe, j'assume ma volonté de laisser à ArenaNet le temps qu'il lui faut.

Merci encore pour la bonne humeur dégagée lors de ce déjeuner communautaire, ce fut (au sens propre comme au figuré), un régal.

Un évènement de la sorte est toujours propice à quelques souvenirs impérissables.

Cet article a été vu 2760 fois

© 2008 ArenaNet, Inc. Tous droits réservés. NCsoft, le logo NC, ArenaNet, Guild Wars,
Guild Wars Factions, Factions et tous les logos et croquis associés à NCsoft et ArenaNet
sont des marques commerciales ou déposées de NCsoft Corporation.
Copyright © NCsoft Corporation. Toutes les autres marques commerciales ou déposées sont
la propriété de leurs détenteurs respectifs.

Design: Flymag, Template: Cypher, Code: JB
© 2007-2009 - Univers Virtuels