Aucune image   Guild Wars 2 Deluxe Edition
Téléchargement

Fiche détaillée

L'héritage de Kralkatorrik


Attention spoiler : cet article peut vous gâcher le plaisir de découvrir le jeu par vous-même.





Sommaire


Avant l'affrontement


Bonjour, Aventurier, et bienvenue dans les Basses Terres Calcinées. Lovées tout au nord des steppes de la Strie flamboyante, elles sont régulièrement le thêatre d'un prodigieux affrontement entre le Destructeur et l'alliance des Sentinelles avec l'ordre militaire des Veilleurs. Prêt à en découdre ? Suivez-moi, je vais vous expliquer.

Kralkatorrik est un Dragon Ancestral, le dernier à s'être réveillé. Des Collines de la guerre de Grothmar, en plein territoire charr, il s'est envolé pour le désert de cristal, au sud, laissant derrière lui une trace de corruption appelé Stigmate du Dragon. Son lieutenant, nommé Destructeur ou parfois Broyeur, rôde dans cette zone, accompagné de ses serviteurs stigmatisés, charrs, minotaures ou encore dévoreurs rongés par la magie du Dragon.

Pour lui faire face, un corps de charr : j'ai nommé les Sentinelles. Ils sont aidés par les Veilleurs, ordre fondé non loin d'ici. Mais bien avant que n'arrivent les Veilleurs, le Grand Rempart Nord se dressait là. Vous avez sans doute entendu parler de la guerre qui opposa les charrs aux humains pour le territoire d'Ascalon. Ce rempart, aujourd'hui en ruines, contenait les charrs au nord du Comté des Vertes Vallées, de la Cité d'Ascalon, de la Vallée du régent... Souvenirs, souvenirs...
Oui, vous arpentez là une zone qui rappellera sans doute bien des choses aux joueurs du premier Guild Wars. Mais les choses ont bien changé depuis. Les humains et les charrs sont plus ou moins en paix, et les dragons sont de retour.

Un petit mot sur cet événement, avant de poursuivre les présentations : il revient à intervalles réguliers, et est donc prisé de joueurs de tous poils. Comme beaucoup d'autres world bosses, vous risquez d'être confronté à des problèmes de lag durant le combat.

Eh bien, Aventurier, on est distrait ? Pourtant, le paysage n'est pas de ceux qui vous invitent à la contemplation. Alors oui, les collines alentours sont plutôt sympathiques, tendance bucolique, mais le Stigmate du Dragon, lui, est plutôt glauque. Des vapeurs violettes recouvrent un sol sombre trop souvent piétiné par les protagonistes.

Quand vous arrivez dans les Basses Terres Calcinées, ou aux alentours, alors que l'événement mondial n'est pas actif, vous apprenez ceci :


Mais que s'approche le Destructeur, et l'affaire prend tout de suite une autre tournure.


Les Veilleurs s’apprêtent à donner l’assaut, soit. On peut quand même se demander comment il est possible de donner l’assaut sur une créature qui reste constamment dans les airs (vous pouvez d’ailleurs l’apercevoir volant au-dessus de vos têtes, quand l’événement n’est pas actif). On dirait plutôt que c’est le Destructeur qui donne l’assaut sur ces petites bêtes terrestres qui ont l’air appétissantes… dommage pour lui. Mais passons. Une attaque se prépare, et vous ne serez pas de trop pour assurer sa réussite.


Comme vous le voyez, une colonne de Sentinelles part du sud pour remonter jusqu’au lieu de l’assaut.


Escortez l’escouade de sentinelles jusqu’au campement des Veilleurs, dans les Basses Terres Calcinées. Le but de l’événement est de les accompagner, en les protégeant des dévoreurs et autres charrs stigmatisés.
Petite anecdote à propos de cet événement : lors du déclenchement de l'événement mondial, on peut voir la discussion de sentinelles dans l'avant-poste au sud-ouest, mais juste après, ils sont téléportés au point indiqué sur la carte ci-dessus. Effet garanti !

Mais, lors du déclenchement de l’événement mondial, deux sous-événements ont lieu simultanément. Ici, je me trouvais dans les Basses Terres Calcinées, un peu loin de la colonne de Sentinelles pour être d’une quelconque aide. Je suis donc allé aider à la récolte de pièces d’arme de siège. Cap à l’est, donc, pour aller retrouver le Croisé Cornoir.



Récupérez les morceaux de l’arme de siège pour le Croisé Cornoir. Nous y voilà. Comme beaucoup d’événements dans Guild Wars 2, il s’agît de récupérer un type d’objet, et de les ramener au PNJ. Ici, vous pourrez trouver des pièces d’arme de siège dans les ruines du Grand Rempart Nord, que ce soit le long de celui-ci, au sud, ou dans le passage qui le traverse du nord au sud. N’oubliez pas de tuer les fantômes ascaloniens, ils pourraient bien avoir chapardé une pièce ou deux.


Une fois la jauge remplie, vous avez 1 minute pour apporter votre surplus au Croisé. Ensuite, vous n’avez qu’à suivre la caravane de provisions des Veilleurs qui fonce à toute allure vers les Basses Terres Calcinées.



Une fois arrivé au campement, vous pouvez constater que la situation a changé : il y a du grabuge dans l'air !


Et en effet, dans la minute arrive le lieutenant de Kralkatorrik, le Destructeur. Alors oui, ce n'est pas un Dragon Ancestral. N'empêche, il ne rate pas son entrée, effectuée en grande pompe par les airs, effets pyrotechniques et de ralenti compris. Vous vous engagez donc, avec les nombreux joueurs rassemblés pour l'occasion, dans le combat. Parlons-en, de ce combat.


Le combat


Après son arrivée, le Destructeur vous montrera plusieurs facettes de sa personnalité. En effet, suivant son humeur, il peut :
- faire du surplace en vol, tout en largant des serviteurs près de vous.
- cracher des projectiles éthérés provoquant des dégats de zone.
- se poser dans un grand fracas
- emprisonner vos alliés (voire vous, pourquoi pas ?) dans des prisons cristallines... mais nous y reviendront.


Comme souvent, tâchez d'éviter les zones de dégâts, le combat en sera d'autant plus facile. En général, le fouillis ambiant, associé au lag, fait que l'on ne voit pas arriver une attaque, et que l'on se retrouve sur les fesses. Pas de panique ! Souvent, une bonne âme lassée par le combat vous viendra en aide, et vous remettra sur pieds.
Notez que vous pouvez utiliser les mortiers du campement (laissez la barre de charge aller à fond) mais attention, le Destructeur prend un malin plaisir à larguer sur la zone un lieutenant vétéran, avec quelques autres ennemis. Ceux-ci détruisent bien souvent les mortiers. Je ne l'ai pas encore précisé, mais le dragon largue également 5 cristaux qui le régénèrent : à détruire rapidement, car vous ne pouvez pas le taper à ce moment.
Notez également que si vous êtes en face de lui, des cristaux sortant du sol pourront vous repousser, c'est pourquoi beaucoup de joueurs préfèrent se mettre de côté, près de ses pattes.

Une fois sa barre de vie à zéro, le dragon s'envole, et explose sans autre forme de procès. Félicitations ! Vous pouvez maintenant ouvrir le coffre, qui contient plusieurs objets.


Comme nous le disions en introduction, les joueurs sont tellement nombreux que le Destructeur est tué rapidement, trop parfois, au point d'avoir un combat sans grandes variations. Nous ne pouvons que vous conseiller de venir à des heures moins...banales. Aux alentours de 1-2h du matin, heure française, il y a moins de monde, et, non content de moins laguer, vous pourrez apprécier les évolutions d'un Destructeur plus enclin à vous montrer ses talents. De plus, vous aurez plus facilement accès au succès de boss.


Le succès


Ce boss, comme 7 de ses camarades tyriens, vous permet de gagner 10 points de succès. Pour celà, il vous faut participer à la destruction de 5 cristaux-prisons invoqués par le Destructeur. Nous vous en parlions au-dessus, vous vous en souvenez ? Le destructeur invoque ces cristaux, mais ils sont très faciles à détruire, de sorte que, si vous n'avez pas de dégats de zone, vous risquez de ne pas atteindre les cristaux, et donc de ne pas valider le succès. Il est plus aisé de l'accomplir quand il y a moins de joueurs sur zone, donc à des heures indûes, en général. Attention, il n'est pas nécessaire de détruire ces 5 cristaux en une seule apparition du Destructeur, vous pouvez revenir plus tard pour en abattre 3 après en avoir déjà rasé 2.


Galerie







Cet article a été vu 2720 fois

© 2008 ArenaNet, Inc. Tous droits réservés. NCsoft, le logo NC, ArenaNet, Guild Wars,
Guild Wars Factions, Factions et tous les logos et croquis associés à NCsoft et ArenaNet
sont des marques commerciales ou déposées de NCsoft Corporation.
Copyright © NCsoft Corporation. Toutes les autres marques commerciales ou déposées sont
la propriété de leurs détenteurs respectifs.

Design: Flymag, Template: Cypher, Code: JB
© 2007-2009 - Univers Virtuels