Aucune image   Guild Wars 2 Standard Edition
Téléchargement

Fiche détaillée

TTH : 3 idées reçues sur Guild Wars 2

Ecrit par Asca, le 09-05-2012

Un rédacteur de chez TTH nous explique dans un article qu'il existe des joueurs qui ne se sont pas encore intéressés à Guild Wars 2 ou qui y ont renoncé, et que des idées reçues flottent dans l'air comme le pollen altérant notre sensibilité. Espérant que son article agisse comme un antihistaminique, il revient sur 3 idées reçues de Guild Wars 2.

Retrouvez l'article original sur TTH (en anglais) et un résumé à la suite de cette news.


D'un naturel sceptique et parfois apathique, il restait plutôt hermétique à Guild Wars 2, malgré la médiatisation et l'enthousiasme suscités par le jeu au sein de la communauté et des sites de jeux vidéos. Joueur dans l'âme et ayant connu Guild Wars, il a fini par succomber en préachetant le jeu et en jouant à la bêta.

Désormais, il pense que Guild Wars 2 va véritablement changer l'industrie du MMORPG.

Première idée reçue : Guild Wars 2 n'est pas un MMO ! Il est complètement instancié !

Guild Wars est un jeu entièrement instancié, mais Guild Wars 2 n'est pas Guild Wars. L'auteur explique que s'il n'y a qu'une seule idée fausse que vous devriez effacer de votre ardoise, c'est que Guild Wars 2 est une simple mise-à-jour de Guild Wars.
Guild Wars 2 ressemble à Guild Wars tout comme une Ducati ressemble à un scooter Honda. De la même manière qu'un scooter Honda, une Ducati possède deux roues, mais la comparaison s'arrête là. Guild Wars 2 et Guild Wars partagent le même background, la plupart des races et des professions, mais... ça s'arrête là.

Bien sûr que dans Guild Wars 2 il y a des zones instanciées telles que les donjons et l'histoire personnelle, mais la majeure partie du PvE consiste à explorer, à aider des PNJ en détresse, et à participer à des évènements dynamiques avec un tas d'autres joueurs.

L'auteur raconte qu'à un moment, il devait récupérer des fournitures médicales dans une grotte qui grouillait de bandits. Lorsqu'il est arrivé dans la grotte, celle-ci est devenue instanciée alors que quelques instants auparavant elle se trouvait au milieu d'une zone ouverte. Lorsqu'il est revenu plus tard après avoir rempli sa mission, il s'attendait à ce que cette caverne ne soit plus accessible, mais à sa grand surprise des joueurs s'y baladaient comme dans le reste du monde ouvert.
D'une part, le jeu instancie des zones quand c'est nécessaire pour votre personnage et d'autre part, il les laisse ouverte au joueur ainsi qu'aux autres.

Deuxième idée reçue : le PvE de Guild Wars 2 n'est pas un autre festival de quêtes inutiles et répétitives comme dans les MMO coréens.

Bien qu'elle soit une filiale du coréen NCSoft, ArenaNet est une entreprise américaine située à Bellevue. Toutefois, le marché asiatique n'accapare pas à lui tout seul le grind. L'auteur est donc allé voir de quoi il en retournait dans le jeu.
Si selon vous les quêtes répétitives sont une raison pour détester Guild Wars 2, sachez que ce que vous dîtes n'est pas dénué de sens, mais reste un peu exagéré. ArenaNet a annoncé que son système d'évènements dynamiques allait révolutionner le système de quêtes.

Citation

Avec le système de quêtes traditionnel, il faut la plupart du temps aller parler à un personnage surplombé d'un point d'exclamation ou d'interrogation. S'affiche alors un énorme pavé de texte que personne ne prend le temps de lire et qui décrit une situation tragique ou totalement anodine à laquelle vous êtes censé remédier. Vous allez donc accomplir la tâche, puis vous retournez parler au même personnage : re-pavé de texte et récompense. Les systèmes de quêtes traditionnels se basent sur ces pavés de texte pour vous informer de ce qui se passe dans le monde, or cette forme de narration est obsolète.

Le système de quêtes de Guild Wars 2 est différent mais en quoi ?
Lorsque l'auteur est arrivé en Tyrie, il n'a aperçu aucune PNJ avec un énorme point d'exclamation au-dessus de la tête. Il y en a bien certains qui indiquent sur la carte les PNJ qui ont besoin d'aide (ceux avec un cœur doré au-dessus de la tête).

L'auteur prend comme exemple une quête qui consistait à protéger les moas de deux PNJ des braconniers. Rien de bien transcendant à première vue. Tandis qu'il fouillait les buissons à la recherche de bandits braconniers ou de poussins moas, davantage de joueurs sont arrivés dans le coin. Très vite, un évènement dynamique s'est déclenché et des vagues de bandits ont commencé à déferler. Sans former de groupes, les joueurs présents se sont unis et ont commencé à repousser les assauts.

C'est de cette manière que l'on rencontre des personnages ayant besoin d'aide, sans qu'il ne s'agisse tout le temps de protéger des moas bien sûr. Les évènements dynamiques sont amusants et variés et s'adaptent en fonction du nombre de joueurs présents. Tout le monde obtient une récompense. S'il y a beaucoup de joueurs, le jeu fait en sorte d'envoyer encore plus de sales types et c'est encore plus excitant.

Quant à la progression dans les niveaux (il y en a 80 en tout), il nous renvoie au graphique d'ArenaNet (ici. Au lieu de passer à chaque fois plus de temps pour atteindre un niveau, chaque palier nécessitera le même temps pour être atteint.

Troisième idée reçue : il n'était question que de PvP dans Guild Wars et donc ça sera pareil dans Guild Wars 2.

Guild Wars proposait 20 niveaux et du PvP comme fin de jeu. Guild Wars 2 n'est pas ce jeu et combine en quelques sortes 3 jeux. Du PvE mais aussi, si vous voulez tester vos compétences contre d'autres joueurs, du PvP et du Monde contre Monde.

L'auteur n'a pas eu l'occasion de s'essayer au PvP pendant la bêta mais d'après ses collègues et amis, il est sacrément amusant. Le Monde contre Monde propose un style de jeu basé sur des objectifs et moins sur l'aspect compétitif.

Dans Guild Wars 2, le PvP est une option, pas une obligation. Vous trouverez des tas de choses à faire dans ce jeu même si vous ne pénétrez jamais dans les Brumes. Vous avez le choix d'explorer à loisir, à votre rythme, sans faire la course aux niveaux pour accéder au contenu de fin de jeu.

Vous pouvez encore être sceptique, l'auteur en convient. Il n'a progressé que jusqu'au niveau 20 et avec le temps la perception qu'il a du jeu pourrait changer. Il admet qu'il est probable qu'il soit comme de nombreux joueurs : plein d'enthousiasme dans les premiers jours puis de moins en moins passionné avec le temps.

Il souligne toutefois qu'il a investi 60 dollars dans un jeu sans abonnement, sans système payant-gagnant (une autre idée reçue dit-il au passage) mais il a déjà le sentiment qu'il en a eu pour son argent. Il termine en disant que ses allergies ont été guéries, du moins en ce qui concerne Guild Wars 2.

149 commentaires

© 2008 ArenaNet, Inc. Tous droits réservés. NCsoft, le logo NC, ArenaNet, Guild Wars,
Guild Wars Factions, Factions et tous les logos et croquis associés à NCsoft et ArenaNet
sont des marques commerciales ou déposées de NCsoft Corporation.
Copyright © NCsoft Corporation. Toutes les autres marques commerciales ou déposées sont
la propriété de leurs détenteurs respectifs.

Design: Flymag, Template: Cypher, Code: JB
© 2007-2009 - Univers Virtuels